GuitareJazzManouche. com

Différents Styles de pompe

De Guitare Jazz Manouche Wiki.

Sommaire

Pompe droite sèche (pompe alsacienne)

Certains accompagnateurs comme Stéphane Wrembel ou Yayo et Fanto Reinhardt préfèrent jouer un pompe très sèche et percussive.

  • Temps 1 : la main droite tombe grâce au poids de la main et de l'avant-bras sur les cordes graves, la main gauche appuie l'accord;
  • Temps 2 : la main droite remonte sans toucher les cordes un peu plus haut, pour préparer le temps 3, la main gauche étouffe complètement les cordes;
  • Temps 3 : la main droite met une claque aux cordes avec un mouvement rotatif rapide du poignet vers le bas, la main gauche étouffe l'accord immédiatement après l'avoir à peine appuyé pour donner un effet percussif (difficile à ressentir au début). Attention, il ne faut pas taper trop fort, le médiator brosse simplement les cordes très rapidement;
  • Temps 4 : la main droite remonte sans toucher les cordes juste au-dessus de la corde de Mi grave.

Pompe droite sèche avec une vue sur la main droite qui étouffe les cordes

Pompe standard rapide (> 140 à la noire)

Le mouvement de la main droite ne change pas trop par rapport à la pompe de base, si ce n'est que le mouvement vers le bas doit être bien synchronisé entre le poignet qui tourne et l'avant-bras qui descend . C'est essentiellement la main gauche qui étouffe les cordes différemment, en fait seulement juste sur le 4e temps. Idéalement, on essaie de faire ronfler les basses, c'est-à-dire qu'on va laisser résonner les cordes de Mi grave et de La, en étouffant seulement les autres quand c'est possible.

Standard-fast.gif

Exemple les yeux noirs 156 à la noire

Pompe pour les ballades

Toutes les musiques manouches ne doivent pas être systématiquement jouées très swingantes. Certains morceaux comme "Nuages" nécessitent un accompagnement très calme. Cette façon de faire la pompe est simple puisqu'il s'agit de jouer tous les temps vers le bas quasiment en laissant la main droite tomber sur les cordes, ce qui donne quand même l'impression que l'accord est joué vite (en d'autres termes, on n'égrène pas l'accord). Le volume doit être adapté à la mélodie mais généralement c'est joué à un volume moyen-faible. Il faut trouver le bon dosage entre vitesse pour jouer l'accord et volume. On a le choix entre laisser sonner les accords comme sur le petit film après, ou bien laisser sonner l'accord mais l'étouffer juste avant de jouer le coup suivant.

Pompe tzigane

Le mouvement de pompe tzigane est celui qui enchaîne une note basse et les notes aiguës de l'accord. Tous les temps sont frappés au médiator vers le bas. L'idée c'est de simuler en même temps une contrebasse qui joue les temps et une guitare qui joue les contretemps. Ce mouvement doit être maîtrisé parce qu'il peut être joué à des tempos très rapides.

Un exemple vu de coté:

Voici un exemple avec une Czardas:

Pompe ternaire

Pour jouer la valse, il faut savoir compter jusqu'à trois: 1-2-3 1-2-3. L'accompagnement des valses est similaire à l'accompagnement en binaire sauf que le deuxième temps du binaire se répète pour marquer le troisième temps. La pompe ternaire peut être très basique et dans ce cas, on ne joue pas les retours du médiator. La basique peut aussi s'agrémenter d'un retour swingé juste avant le premier temps (c'est donc l'inverse du premier exemple). On peut aussi faire des variations pour marquer certains temps: on peut diviser la mesure en 6 croches et jouer tous les 6 temps (plus typique d'une java que d'une valse d'ailleurs).

Pompe bossa

La bossa à la sauce manouche se fait, à la base, en quatre temps réguliers, non swingés donc. La main gauche appuie sur tous les temps sauf le 3. La main droite fait un mouvement bas-haut-bas-haut où l'on attaque toutes les cordes. Le premier temps est joué à très faible volume ou même n'est pas joué du tout. Le deuxième temps est de volume moyen. Le troisième temps est percussif et avec un volume fort: on frappe rapidement les cordes (étouffées par le relâchement de la main gauche) vers le bas. Le quatrième temps est semblable au deuxième.

Une autre façon plus élaborée de jouer la bossa est montrée sur le film suivant. Comme c'est un peu compliqué à expliquer par écrit, je vous conseille d'écouter attentivement le film et d'intérioriser ce rythme.

Pompe boléro

Le boléro manouche a été rendu célèbre avec le morceau de Django "Troublant boléro". Il se joue sur une mesure de quatre temps et alterne basse et accords de la manière suivante. Basse (coup de médiator vers le bas) puis roulement d'accord léger en triolet de doubles croches (bas-haut-bas-haut) qui se termine sur le deuxième temps, puis accord, basse, accord, basse, accord (tous les coups de médiator vers le bas). On peut soit laisser sonner l'accord (ce que je préfère), soit étouffer pour donner un effet plus staccato.

Bolero.gif

Pour une idée du rendu

Voir aussi:La pompe

Outils personnels
Autres langues
pub