GuitareJazzManouche. com

Multiplis ou massif?

les grattons dans tous leurs états... les luthiers, les fabriquer, les customiser, les équiper, quel micro? etc, etc

Multiplis ou massif?

Messagepar Guidem » 31 Jan 2020 16:57

Bonjour,
Je lance ce post pour receuillir des avis sur les différences sonores entre une guitare multiplis et une guitare avec fonds et éclisses massifs.
Selon vous, la différence est elle très marquée?
Si oui, en quoi?
Quelle est votre préférence?
Pour moi, le multiplis a un son plus sec, plus typé mônouche, avec plus de médiums mais moins de basses et de sustain.
Le massif aurait peut être un peu plus de volume, plus de basses, d'harmoniques et de sustain, mais mois ce charactère typé et sec des selmers.
N'ayant eu que des guitares manouches massives, je me laisserais bien tenter par une multiplis pour la prochaine...
Joueurs et luthiers éclairés, j'attends vos avis et réactions avec impatience.
Guidem
 
Messages: 7
Inscrit le: 01 Oct 2015 07:23

Re: Multiplis ou massif?

Messagepar sousleau » 31 Jan 2020 18:32

Salut

En ce qui me concerne, et ayant eu du massif et du multipli, et étant à l'aube de m'en faire refaire une, je vais replonger pour du multiplis.

Ce n'est que mon avis mais le massif fait perdre le coté sec à l'attaque que l'on attend sur ce genre de guitare, sur les guitares massives les attaques sont souvent plus douces et le coté un peu "bas medium" me semble favorisé.
Ceci restant à mon avis tout de même très subjectif car si tu tombes sur des luthiers qui savent bosser (JP Favino, Cyrille Gaffiero, Philippe Cattiaux pour ne citer qu'eux et surtout pour avoir joué ces guitares, j'ai la chance d'avoir deux Favino, une Brassens et une jazz S) Il me semble que la différence devient assez ténue.

Pour avoir souvent et longuement discuté avec JP Favino, il me semble que la grosse différence vient de la façon de barrer la table et de la qualité de celle-ci. Je te renverrais aux expériences de robert Taylor faites dans les années 85-90 où celui-ci s'est "amusé" à monter d'excellentes tables sur des fonds et éclisses en "cagettes".... il disait que la différence n'était pas si extraordinaire que ça...

Concernant ma guitare Brassens (même si le type de barrage n'a strictement rien à voir avec un type Selmer) qui elle est en multiplis, elle a un son velouté, très doux et un sustain énorme... Du coup, j'aurais tendance à dire que du moment que le luthier sait bosser, je ne suis pas sur que ça ait une si grande influence.
Concernant ma jazz S, au début elle était très sèche puis en la jouant, la table se faisant, elle est devenue de plus en plus souple, le sustain s'est affirmé et les registres se sont équilibrés même si le son reste typé, la maturité de l'instrument y a fait beaucoup.

Donc de mon point de vue, le bois de la table: épicéa ou cèdre est important, le choix des bois de fond et éclisses pour le timbre colorent un aussi le son (essentiellement si tu choisis un érable plutôt qu'un palissandre) mais le sustain me semble venir de la maturité.
Donc mon avis sera certainement là où tu ne l'attends pas mais ce serait de favoriser le choix du luthier sur le choix des bois, lui sait bosser, donne à un des trois sus cités du bois de cagette et donne moi le plus bel épicée et du Rio de grande valeur, laisse nous faire des guitares et tu seras convaincu ! :lol: :lol: :lol: :lol:
a bientot sous l'eau
Avatar de l’utilisateur
sousleau
 
Messages: 377
Inscrit le: 07 Fév 2006 19:17
Localisation: La Ciotat

Re: Multiplis ou massif?

Messagepar pa_t » 31 Jan 2020 19:55

sousleau a écrit: […] Je te renverrais aux expériences de robert Taylor faites dans les années 85-90 où celui-ci s'est "amusé" à monter d'excellentes tables sur des fonds et éclisses en "cagettes".... il disait que la différence n'était pas si extraordinaire que ça...
[…] Donc de mon point de vue, le bois de la table: épicéa ou cèdre est important, le choix des bois de fond et éclisses pour le timbre colorent un aussi le son (essentiellement si tu choisis un érable plutôt qu'un palissandre) mais le sustain me semble venir de la maturité.

Salut Sousleau (et Guidem). Intéressante question. Jean Marc Perrin, luthier dans les Vosges, dont on ne rappellera jamais assez l'excellent travail, me disait, quant à lui, à propos du multiplis, que le dos et les éclisses coloraient nettement le son, et que les luthiers les plus expérimentés arrivaient à maîtriser ce facteur en jouant sur le choix de l'essence du bois de la feuille médiane du multiplis et sur la colle ou le type de collage employé pour assurer l'homogénéité du tout. Il me disait que pour le multiplis, "ça ne se voit pas, mais on a nos petits secrets".
"Il faut avoir une grande musique en soi pour faire danser la vie." F. Nietzsche
Avatar de l’utilisateur
pa_t
 
Messages: 438
Inscrit le: 27 Déc 2010 19:48
Localisation: Zanzibar

Re: Multiplis ou massif?

Messagepar Guidem » 03 Fév 2020 13:29

Merci pour vos réponses. C'est toujours compliqué d'essayer de réduire un paramètre d'une guitare à un résultat sonore alors qu'il y en a une multitude qui intéragissent entre eux..mais je trouve ça amusant de formuler des hypothèses nourries par nos tests de guitares et ce qu'on a lu et entendu sur le sujet. ça peut donner des points de repère lorsqu'on essaye une guitare et affiner nos gouts sonores même si in fine, on le sent tout de suite si une guitare nous plait ou si ça le fait pas.

J'ai trouvé sur djangobooks un topic qui pose la même question de massif vs multiplis. Le luthier Bob Holo y fait une bonne intervention. Pour lui la table est l'élément primordial et les fonds et côté influent peu sauf si ils sont mal faits. Cependant, les bois massifs ont des caractéristiques bien spécifiques. Certains très legers et resonnants comme l'acajou ou le noyer vibreront beaucoup et donneront un son trapu et chaud. D'autres plus lourds, et rigide, comme le palissandre auront une réponse avec plus de médiums et de puissance. Ces paramètres peuvent être controlés et nuancés par les barrages.

Le multiplis permettrait de combiner tout ça en ayant des fonds et cotés légers et très rigides en même temps. En théorie ça nous fait un super combo avec beaucoup de médiums, basses, résonnance et puissance.. une super gratte quoi ;) mais attention, il insiste sur le fait qu'il est très difficile de controler tous ces paramètres. ça rejoint les "petits secrets de fabrications de Jean Marc Perrin que tu évoques Pat..

https://www.djangobooks.com/forum/discu ... d-sides/p2
Guidem
 
Messages: 7
Inscrit le: 01 Oct 2015 07:23

Re: Multiplis ou massif?

Messagepar djangomaniac » 23 Mars 2020 11:54

La table c'est au moins 80% du son ( enfin pour moi ) mais attention multiplis ne veut pas dire bas de gamme!
Cela dit je garde dans un coin de ma tête une réflexion du type les "manouches en massif explosent" (je parle du fond et éclise bien sur)
trop de tension mais je n'ai pas plus d'arguments que ça.
djangomaniac
 
Messages: 895
Inscrit le: 14 Déc 2006 19:03
Localisation: valdeblore 06

Re: Multiplis ou massif?

Messagepar djangomaniac » 23 Mars 2020 12:05

par contre avec la même table type épicéa avoir des dos et éclisses en acajou ou palissandre ou érable ou noyer la sa change vraiment
djangomaniac
 
Messages: 895
Inscrit le: 14 Déc 2006 19:03
Localisation: valdeblore 06


Retour vers Guitares: luthiers, lutherie, entretien, sonorisation



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité