GuitareJazzManouche. com

Tonicité des muscles du bras droit

De Guitare Jazz Manouche Wiki.

La tonicité du poignet droit, et dans une moindre mesure, de l'avant-bras droit est déterminante pour la fluidité et la propreté du jeu. Plus les muscles sont toniques, moins on sera tendu et plus les difficultés spécifiques au style passeront facilement. L'impression de facilité qui se dégage des bons musiciens vient essentiellement de leur capacité à exécuter très rapidement et très précisément tous les gestes de base, capacité acquise au fil des ans et de la pratique. C'est la raison pour laquelle je propose quelques exercices simples à travailler au métronome, et de façon quotidienne, qui exploitent quelques mouvements de base: l'aller-retour, le v-v, ainsi que quelques conseils d'ordre général.

Ces exercices constituent un excellent échauffement. Par contre, il est important de prendre garde au fait qu'il ne doit pas y avoir douleur. Si une douleur apparaît, et particulièrement au niveau d'un tendon, ça veut dire que l'on est en train de dépasser la limite, soit en intensité, soit en durée. Dans ce cas, il vaut mieux s'arrêter. La tendinite est le pire ennemi du musicien parce que pour la guérir, il faut arrêter complètement de jouer pendant plusieurs semaines. Mieux vaut donc arrêter aux premiers signes de fatigue des tendons.


Allers-retours, v-v et ^-^ sur une seule corde

Les allers-retours sont le mouvement le plus simple à acquérir. Comme on l'a vu par ailleurs, on peut les jouer de deux façons: au poignet ou avec l'avant-bras. Dans un premier temps, puisque l'on veut améliorer la tonicité du poignet, on peut séparer les coups vers le bas des coups vers le haut. Les deux exercices suivants consistent donc à jouer aussi vite que possible les deux types de coups de médiator sur une seule corde. On commencera d'abord à un tempo moyen en jouant des croches par groupes de 8 ou 16 (ou plus), et tant que l'on est à l'aise, on rajoute des bpm au métronome. Lorsque la vitesse maximum est atteinte, on revient 5 bpm en arrière et on joue autant de séries que l'on veut/peut. Ca ressemble à de la gym, et au fond c'en est. C'est un travail spécifique des muscles et des tendons du poignet.

Pour la petite histoire, quand il apprenait à jouer, Stochelo Rosenberg n'imaginait même pas qu'il était possible de frapper les cordes vers le haut, et donc il jouait intégralement tout vers le bas. C'est lorsqu'il s'aperçut que sa vitesse plafonnait et qu'il n'arrivait pas à jouer les morceaux de Django au tempo qu'il s'est posé la question et qu'il a eu sa réponse. Ceci, juste pour dire que c'est un très bon exercice que de jouer des thèmes tout en coups vers le bas.

Vous constaterez peut-être comme moi que les coups vers le bas sont plus rapides que les coups vers le haut. Ca signifie que les allers-retours risquent d'être irréguliers au-delà de la vitesse limite des coups vers le haut. L'objectif est qu'un jour, la vitesse soit la même dans les deux sens. A faire sur chaque corde.

Vers le bas
Vers le haut


On fait ensuite le même exercice un accord Gm6 sur toutes les cordes. Même constat: c'est plus lent vers le haut, et donc même conclusion pour la vitesse des trémolos d'accords.


Vers le bas
Vers le haut


On peut enfin passer aux allers-retours proprement dits. A faire sur chaque corde.

Avec le poignet
Avec l'avant bras


Exercices spécifiques pour les v-v sur une seule corde

Dans un premier temps, on va faire l'exercice suivant: des v-v seuls, par groupes de deux, comme si l'on jouait deux notes sur trois d'un triolet.

Maintenant, on peut travailler un chromatisme sur une corde typique des Rosenberg qui l'exécutent à une vitesse phénoménale. A faire sur chaque corde.

Outils personnels
Autres langues
pub