GuitareJazzManouche. com

Placement de la Main droite

De Guitare Jazz Manouche Wiki.

Sommaire

Introduction

Position du poignet et de la main droite

Les indications concernent les droitiers. Pour les gauchers, il suffit d'inverser.

Le poignet est décollé de la caisse de la guitare. C'est l'aspect le plus typique et probablement l'une des choses les plus difficiles à acquérir quand on a plusieurs années de guitare avec le poignet posé sur la caisse de la guitare. En manouche, il faut tout recommencer à zéro et surtout ne pas se décourager devant cette technique qui est difficile d'un premier abord.

Lorsque l'on commence à apprendre cette position, il est recommandable de travailler en face d'un miroir pour s'aider.

La raison de cette technique, comme me l'a dit un guitariste manouche l'année passée, c'est que c'est ça qui fait le côté typique et énergique du son parce que le poignet, en étant décollé, permet à la caisse de vibrer sans étouffer le son, d'une part. D'autre part, c'est le poids de la main qui va contribuer à donner des pêches sur chaque coup vers le bas (ce que je nomme par la suite -v-). Les coups de médiator vers le haut (-^-)sont moins puissants et seront donc moins utilisés. Enfin, l'attaque des cordes se fait entre le chevalet et la rosace, c'est ce qui donne la brillance typique du son.

Règles d'or

  • On attaque toujours vers le bas à chaque changement de corde
  • En cas de difficulté insurmontable pour attaquer vers le bas lors d'un changement de corde, se référer à la règle précédente. Cette difficulté n'est pas insurmontable.
  • La pliure du coude est posée fermement sur le bord de la de la caisse.
  • Le poignet est "cassé" avec un angle un peu plus ouvert que l'angle droit. C'est à chacun de trouver l'angle qui convient pour obtenir un bon compromis entre le son et le confort.
  • Le médiator est assez fermement serré entre le pouce et l'index mais il ne doit pas y avoir de crispation. Si le médiator tourne comme ça arrive fréquemment quand on commence, il ne faut pas se décourager.
  • Chaque coup de médiator est donné par un mouvement circulaire du poignet autour de l'axe de l'avant-bras. L'avant-bras n'est en principe pas utilisé pour aider à frapper les cordes.
  • C'est l'avant-bras qui guide pour le changement de cordes, autour du coude qui sert d'axe de rotation.

Libertés

  • On peut laisser traîner le petit doigt sur la caisse, mais de façon très légère, pour se repérer par rapport aux cordes par exemple. C'est chacun qui voit selon son confort.
  • On peut serrer le poing autour du médiator (façon Biréli Lagrène) ou bien avoir les doigts très ouverts (Jimmy Rosenberg)
  • La caisse de la guitare peut être collée contre soi ou bien on peut laisser un espace.
  • On peut attaquer très près du chevalet mais on risque d'une part de casser les cordes plus souvent, d'autre part, le son peut devenir trop brillant.
  • La guitare est posée sur la jambe droite qui doit être un peu surélevée pour un meilleur confort. Pas mal de gens soulèvent leur jambe droite en posant le pied droit sur le pied gauche.
  • Le médiator peut être légèrement incliné par rapport à l'axe du pouce ou pas.

Photos

Les photos suivantes illustrent quelques aspects de la position manouche du poignet et de la main droite.

Angle du médiator avec l'axe du pouce

Main-droite-1.jpg


Angle d'incidence du médiator sur les cordes

Main-droite-2.jpg

Vue d'ensemble poignet et angle d'incidence du médiator - Butée corde de ré

Main-droite-3.jpg

Angle du "cassage" du poignet

Main-droite-4.jpg

Outils personnels
Autres langues
pub