GuitareJazzManouche. com

Montgomery à Paris (1965)

comme son nom l'indique

Montgomery à Paris (1965)

Messagepar gatsby » 03 Fév 2018 14:49

Hello,

Par hasard sur NPR News ce matin, je tombe sur ce segment sur Wes Montgomery. Apparemment l'enregistrement de sa seule tournée européenne, et plus particulièrement de son concert à Paris le 27 mars 1965, diffusé à la radio française à l'époque, a été remasterisé.

Pour ceux que ça intéresse, voici quelques extraits ici, c'est une tuerie, avec les commentaires de Kevin Whitehead, qui parle de l'influence de Coltrane.

:arrow: https://www.npr.org/2018/01/31/58211851 ... for-melody



Et voici l'album en question, avec plus d'infos en français sur le concert:

http://www.resonancerecords.org/release ... t=HLP-9032
https://djangoreinhardtdanslapresse.wordpress.com/
Avatar de l’utilisateur
gatsby
 
Messages: 2447
Inscrit le: 07 Jan 2008 08:20
Localisation: États-Unis

Re: Montgomery à Paris (1965)

Messagepar antton » 03 Fév 2018 15:13

demain dimanche 4 février, émission spéciale sur Wes sur TSF Jazz, à 12h00 !
antton
 
Messages: 275
Inscrit le: 27 Mai 2011 21:27
Localisation: bergerac

Re: Montgomery à Paris (1965)

Messagepar danl » 04 Fév 2018 09:51

:aclame: Je sais bien que c'est plus de mode ici, mais là, je te dis un grand merci pour avoir fait connaitre ce label "Resonnance Records"... :wink:
..Toujours se mefier de l'homme qui deplace les foules; il pourrait faire chavirer le bateau......
Avatar de l’utilisateur
danl
 
Messages: 6038
Inscrit le: 05 Fév 2006 16:53
Localisation: Bourges.....

Re: Montgomery à Paris (1965)

Messagepar Sid » 04 Fév 2018 22:45

Merci Gatsby!
Dommage que le shipping du CD rende l'achat prohibitif

Sinon tjrs dans cette tournée mais en Hollande, voici un bout de répète. Impressionnant!
https://www.youtube.com/watch?v=HmUUi6wGwRA
Avatar de l’utilisateur
Sid
 
Messages: 439
Inscrit le: 18 Août 2006 17:16

Re: Montgomery à Paris (1965)

Messagepar Djangolito » 06 Fév 2018 09:41

Si vous voulez j'ai l'album... en MP svp!

A+
Djangolito
 
Messages: 27
Inscrit le: 14 Jan 2016 11:27

Re: Montgomery à Paris (1965)

Messagepar danl » 06 Fév 2018 13:50

:aclame: J'attend le mien patiemment; de plus, y a un livret fort interressant avec ce double CD...
..Toujours se mefier de l'homme qui deplace les foules; il pourrait faire chavirer le bateau......
Avatar de l’utilisateur
danl
 
Messages: 6038
Inscrit le: 05 Fév 2006 16:53
Localisation: Bourges.....

Re: Montgomery à Paris (1965)

Messagepar lillois » 06 Fév 2018 18:52

le vendeur m'a dit qu'il était en édition limitée ... donc j'ai réservé ... un bon vendeur quoi!
débutant, 6 ans
Avatar de l’utilisateur
lillois
 
Messages: 611
Inscrit le: 08 Mai 2006 12:30
Localisation: grand West

Re: Montgomery à Paris (1965)

Messagepar lillois » 06 Fév 2018 18:54

et ici le lien pour l'émission de tsf: http://www.tsfjazz.com/podcast-detail.php?id=45
débutant, 6 ans
Avatar de l’utilisateur
lillois
 
Messages: 611
Inscrit le: 08 Mai 2006 12:30
Localisation: grand West

Re: Montgomery à Paris (1965)

Messagepar Pascal33 » 07 Fév 2018 22:18

Sid a écrit:Merci Gatsby!
Dommage que le shipping du CD rende l'achat prohibitif

Sinon tjrs dans cette tournée mais en Hollande, voici un bout de répète. Impressionnant!
https://www.youtube.com/watch?v=HmUUi6wGwRA


Merci Sid, c'est magnifique cette répète
Pascal33
 
Messages: 5
Inscrit le: 15 Juil 2015 21:33

Re: Montgomery à Paris (1965)

Messagepar Groucho » 09 Fév 2018 09:59

Merci à Gatsby et à Sid pour ces liens...

La répétition est effectivement très édifiante car on y constate bien sûr immédiatement la grande musicalité de Wes et sa grande facilité mais aussi et surtout l'efficacité diabolique de son oreille. Le pianiste et le contrebassiste sont balaises car Wes ne s'arrête que sur les notes modulantes de la mélodie de "End Of A Love Affair" pour indiquer les changements d'accords et le pianiste trouve immédiatement l'accord qu'il faut. Plus fort encore c'est Wes qui au premier chorus entend immédiatement que la séquence des accords ne lui convient pas parfaitement et il la corrige au vol en rajoutant si j'ai bien suivi un II/V intermédiaire. Pas simple de comprendre au vol tout ce que marmonne Wes pendant cet échange mais entre eux ça marche comme sur des roulettes.

On doit au passage absolument réfléchir sur le fait qu'il est clair que le Jazz ne s'apprend décidément pas sur les bouquins ou sur les transcriptions des autres aussi bien faites soient-elles ou en suivant une quelconque école online mais sur l'éducation de nos oreilles par la transcription des chorus des grands du style tous instruments confondus. Cette recherche individuelle est déterminante pour construire sa propre personnalité musicale.

Wes est une bonne porte de sortie du jazz manouche car sa musique nait moins de 10 ans après la mort de Django et elle est radicalement différente de celle que faisait Django à la même époque et qui n'a pu élargir l'horizon de sa panoplie post-bebop que dans ses derniers enregistrements de 1953. Je suis persuadé que Django n'avait pas hélas encore tout dit à la fin de son existence.

Django jouait à deux doigts et Wes à trois : où cela finira-t-il ?

La solution n'est donc pas celle de se faire rectifier la main gauche pour recroqueviller deux doigts et de se faire greffer une spatule à la place du pouce droit mais peut-être une nouvelle paire d'oreilles ferait-elle l'affaire...

En ce qui me concerne je joue souvent sur les radios jazz du web en essayant de sortir les accords au vol quel que soit le morceau mais si j'arrive assez bien à m'orienter dans ceux-ci mon plus grand problème est de trouver instantanément la tonalité du morceau, il me faut souvent plus de 8 mesures pour la trouver et parfois plus hélas... Je constate au passage que le Jazz Manouche qu'on y entend sonne toujours très aigre quelle que soit la pointure qui mouline.

En tous cas vive la musique, la bonne et celle de Wes l'est !
Avatar de l’utilisateur
Groucho
 
Messages: 1055
Inscrit le: 25 Sep 2013 12:02

Re: Montgomery à Paris (1965)

Messagepar danl » 09 Fév 2018 10:42

:aclame: Bien belle analyse de ce travail fabuleux de Wees.. Effectivement ca me choque vraiment actuellement cette envie de vouloir "apprendre à jouer sans prendre le temps d'écouter, et emmagasiner ainsi un vocabulaire"...
..Toujours se mefier de l'homme qui deplace les foules; il pourrait faire chavirer le bateau......
Avatar de l’utilisateur
danl
 
Messages: 6038
Inscrit le: 05 Fév 2006 16:53
Localisation: Bourges.....

Re: Montgomery à Paris (1965)

Messagepar roger pils » 09 Fév 2018 18:10

Apprendre a jouer d'un instrument et devenir musicien sont deux choses différentes a mon avis. Il arrive qu'un brillant instrumentiste soit un piètre musicien. Comme le dit Groucho trouver sa voix ,son vocabulaire passe par un grand travail d'écoute, d'analyse et je dirai de travail sur soi(que puis je apporter a la musique et comment la faire vivre a mon niveau). Le Jazz est une musique intuitive. On pense a tort qu'elle est régie par des codes obligatoires et immuables alors que c'est le contraire. Le jazz aime 'l'aventure", il aime être bousculé. Bien sur on subit tous des influences qui modèlent orientent notre discours, mais ,et c'est le plus dur, il faut essayer de trouver notre propre voix. J'ai toujours aimer apprendre et analyser des chorus pour y puiser des pistes des bouts de chemins. Mais toujours des chorus d'autre instrument autre que la guitare. Relever et analyser des chorus de CHET BAKER en autre est un travail(plaisir) très enrichissant. Je pense et cela sans aucune prétention que quel que soit notre niveau la musique mérite notre honnêteté si je puis dire.
roger pils
 
Messages: 512
Inscrit le: 20 Déc 2011 19:47
Localisation: VAR

Re: Montgomery à Paris (1965)

Messagepar Groucho » 09 Fév 2018 19:53

Entièrement d'accord avec toi Roger ! Tout est dit !

Il est certain que nous sommes pour la plupart ou avons été éblouis par Django : c'est si facile et évident mais jouer comme lui est tout simplement impossible, il n'y a que Gatsby qui pourrait (peut-être) y arriver :aclame: (Remplacer si besoin est le nom de Django par celui de Bireli, de Stochelo, de Moignard, Tchavolo, etc... si par mégarde on préfère l'un de ses disciples).

Il nous reste quand même le Jazz car ce que faisait Django c'était du Jazz et non pas du folklore Manouche, c'est à dire la liberté d'improviser et d'inventer la musique avec nos qualités et nos défauts en partageant ces moments et ces idées avec d'autres musiciens.

Dans peu de temps il y aura un siècle que cette musique dans toute sa diversité aura été inventée, il est temps de se bouger.

Ecoutons et jouons en fermant les yeux et rêvons Jazz
Avatar de l’utilisateur
Groucho
 
Messages: 1055
Inscrit le: 25 Sep 2013 12:02

Re: Montgomery à Paris (1965)

Messagepar posglov_popoï » 09 Fév 2018 23:19

C'est super vrai tout ce que vous dites Roger et Groucho, mais,

pour avoir relevé énormément, replacer les idées qu'on aime en contexte c'est déjà très dur, se les approprier pour les développer à sa propre façon, n'en parlons pas. Relever d'autres instruments j'ai essayé aussi, mais c'est tellement compliqué de s'approprier le langage d'un autre instrument. Excellent exercice certes, mais un boulot dingue... si on part de l'exemple opposé, va faire jouer le début du thème d'appel indirect à une clarinette. c'est possible, mais galère, alors qu'à la guitare c'est faisable. On a des plans qui tombe sous les doigts par habitude, vocabulaire commun, mais aussi possibilités qu'offre l'instrument.

bref, les pistes que vous proposez sont clairement à explorer, merci pour vos avis éclairants.

Wes c'est quasi le seul guitariste de jazz que j'écoute (avec Django bien sur). la guitare jazz de manière générale je trouve ça chiant. je préfère le sax ou la trompette, souvent tellement plus expressif. Avec une préférence pour les années 40 à 60.

la bise
PP
tablatures sur http://sites.google.com/site/posglov/home
Avatar de l’utilisateur
posglov_popoï
 
Messages: 699
Inscrit le: 28 Mai 2007 15:51
Localisation: annecy (74)

Re: Montgomery à Paris (1965)

Messagepar roger pils » 10 Fév 2018 14:17

Il est vrai que c'est très dur d'acquérir un style personnel en évitant les plans, les citations d'autres solistes.Nos influences forgent en partie notre style. Mêler nos Influences et notre apport personnel pour arriver a avoir son propre "style" quel boulot mais quel plaisir.

Le guitariste qui m'a le plus apporter reste Kenny Burrell. Je crois que j'ai écoute pratiquement tous les guitariste connus mais c'est toujours sur lui que je reviens.

Mais le musicien de jazz qui m'as le plus ouvert l'esprit et les oreilles c'est Coleman Hawkins.
A+
roger pils
 
Messages: 512
Inscrit le: 20 Déc 2011 19:47
Localisation: VAR

Re: Montgomery à Paris (1965)

Messagepar stretch » 16 Fév 2018 12:51

Intéressant, Roger, pourquoi Hawkins?
stretch
"Le jazz, c'est de savoir comment aller d'une faute à l'autre."
Avatar de l’utilisateur
stretch
 
Messages: 2653
Inscrit le: 07 Fév 2006 20:34
Localisation: d'outre-Rhin

Re: Montgomery à Paris (1965)

Messagepar roger pils » 16 Fév 2018 16:46

Coleman Hawkins... Premièrement sa façon d'aborder les thèmes, sans fioritures inutiles avec un son toujours plein. Après pour l'impro contrairement a Lester Young il se défait totalement de la mélodie' il improvise et invente des pistes nouvelles que lui suggère uniquement la grille. Le son ensuite, plein, d'une puissance toujours maitrisé. Il accède toujours directement a la note avec ce vibrato si caractéristique. L'idiome blues qui ne le quitte pas (comme Kenny burrell). Il restera toujours encré dans le swing mais toujours a l'écoute des nouveaux "cats" (Monk ,Parker en autre) . Il faut écouter son travail avec Roy Eldridge ou avec Clark Terry, ces disques sont une mine d'idées et de pistes. Et surtout c'est l'expressivité de ce Musicien qui me touche le plus, ca swing ca groove ca pleure que du bonheur.
A+
roger pils
 
Messages: 512
Inscrit le: 20 Déc 2011 19:47
Localisation: VAR

Re: Montgomery à Paris (1965)

Messagepar stretch » 16 Fév 2018 23:13

Bravo, roger! On ne le peux pas mieux expliquer!!! Merci!!! Coleman Hawkins me botte depuis presque quarante ans!

stretch
"Le jazz, c'est de savoir comment aller d'une faute à l'autre."
Avatar de l’utilisateur
stretch
 
Messages: 2653
Inscrit le: 07 Fév 2006 20:34
Localisation: d'outre-Rhin

Re: Montgomery à Paris (1965)

Messagepar pascal » 17 Fév 2018 14:51

Joli post

Depuis 2 ans, je joue avec des gars qui font de la variété. Pas de répétition. Je découvre les morceaux au débotté, en situation, on m’embauche et on me paye pour ça. On joue dans les bars, les campings, les anniversaires, les fiestas qui font danser. Si ça marche pas, si c'est out, ça s'entend - mais j'ai découvert que presque tout peut passer si c'est calé, c'est-à-dire si les musiciens s'écoutent. C'est un peu bête de dire les choses comme ça mais je me dis que pour jouer faut jouer, pour improviser faut improviser, pour composer faut composer, c'est à peu près tout ce que j'ai compris et surtout écouter les autres. Le reste, la beauté, le génie, le talent, les trucs comme ça, à mon avis ça se décide pas. Faut juste jouer et ça passe ou pas.

Pascal
Avatar de l’utilisateur
pascal
 
Messages: 2311
Inscrit le: 18 Nov 2007 09:35
Localisation: Phoenix, Arizona

Re: Montgomery à Paris (1965)

Messagepar roger pils » 17 Fév 2018 18:09

Faire le métier, jouer de la musique comme un maçon fait un mur un boulanger fait son pain, du mieux qu'on peut. C'est déjà pas mal. Quand on joue en public en étant payé la moindre des chose c'est de "savoir jouer". Le génie la création l'originalité n'est pas souvent au rendez vous même pour les plus grand. C'est toute la magie de la musique (peu être de tout les arts). Malgré la maitrise technique, les connaissance théoriques, le matériel haut de gamme, la "beauté- est rarement au rendez vous. On a tous assister ou donner beaucoup de concert et combien de fois la magie ,la grâce était au rendez vous? En ce qui me concerne rarement. Mais c'est comme ca, le lendemain on rejoue notre instrument nos standards avec un énorme plaisir. Comme disait HIGELIN demain ca sera vachement mieux.
roger pils
 
Messages: 512
Inscrit le: 20 Déc 2011 19:47
Localisation: VAR

Suivant

Retour vers Blabla généralisé



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)