GuitareJazzManouche. com

Impro : conseils pour un pompiste en reconversion

questions existentielles et/ou pointues sur l'harmonie, la main droite, la gauche, partager des plans, etc, etc

Impro : conseils pour un pompiste en reconversion

Messagepar Zob » 24 Mars 2017 01:06

Bon j'imagine qu'il existe déjà des dizaines de posts de ce genre dans les archives... Je résume ma situation : j'accompagne des solistes divers depuis des années et mon niveau à la rythmique est plutôt satisfaisant (je suis à l'aise et peut enrichir mon jeu à l'envie), mais je bloque dès qu'il s'agit de prendre un chorus.

Je sens qu'il ne me manque pas grand chose pour décoller. La technique n'est pas ce qui me freine le plus à mon avis : j'ai appris par coeur la plupart des impros solo de Django, Parfum, impro n°1,n°3 et 3bis, n°4, 5, 6, Echoes of Spain, et aussi le vieux gitan et les yeux noirs de Debarre (qui sont sur sa méthode), bref c'est pas toujours très propre et je bute sur certains trucs (on va pas se mentir, j'en chie encore sur la chromatique dans l'impro 1, et j'ai largement simplifié la fin de Parfum qui est purement im-bi-table), mais j'ai ma petite routine et ça me fait bosser pas mal de techniques de façon quotidienne. Ca reste du par coeur...

Enchaîner des plans ne m'intéresse pas, sinon pas la peine de s'emmerder (ni de vous emmerder), il "suffirait" de gratter des phrases à droite à gauche jusqu'à être capable de tricoter. Mon but c'est de formuler un discours cohérent et personnel avec ma gratte, quitte à jouer moins technique. Pour vous situer en gros, je joue de la gratte depuis une dizaine d'années en autodidacte, en ayant pas mal alterné entre le classique et le jazz manouche. J'écoute beaucoup de musique, très peu de manouche d'ailleurs (et si c'est le cas, exclusivement Django). Pas mal de classique, mais surtout du jazz. Dans ce registre, peu importe l'instrument, c'est la personnalité qui transpire dans le jeu de chaque soliste qui compte pour moi : Coltrane, S. Rollins, D. Gillespie, Bird, Chet, Monk, Wes, etc. J'essaie toujours de comprendre ce qui se passe, qui joue quoi et pourquoi. Je n'ai pas la moindre théorie musicale mais je me repère un peu et avec le temps j'écoute des trucs de plus en plus costauds (Coltrane n'est plus l'énigme qu'il était depuis que j'ai découvert Eric Dolphy).

Bref ça va faire dix ans que j'accompagne des mecs plus ou moins talentueux, et à force de développer mon oreille en parallèle je me dis que parfois ce qu'ils font n'est que du remplissage. J'ai envie de tenter ma chance mais pas moyen de sortir un truc intime, je bosse mes gammes quotidiennement (mineure harmonique, mineure / majeure de base, diminuée... ) mais tout ce que je sors pour l'instant ça équivaut d'après moi à de la merde. Pas question de "commencer" par de la pentatonique, je n'y prendrai pas le moindre plaisir.

Je ne sais pas si je dois isoler des patterns et les transposer dans différentes tonalités, créer mes propres phrases et les apprendre/ou pas, m’entraîner sur une grille en particulier ou plusieurs, pratiquer les arpèges pendant les quatre années à venir, tout ça ensemble... J'ai besoin d'une ligne directrice, d'une méthode de travail, d'objectifs à court, moyen et long terme... J'ai la méthode de Wrembel, je pourrais aussi la poncer jusqu'à ce que mort s'ensuive mais j'ose espérer que vos expériences diverses pourront me donner des indices plus concrets sur ce que doit être la bonne démarche à suivre pour espérer me libérer un peu dans les mois à venir.

Encore une fois je ne cherche pas à développer un jeu technique, mais un jeu musical et authentique, mettre à profit les centaines d'heures passées à bouffer des galettes de jazz et essayer de jouer à l'oreille pour être en mesure de tenir une grille sans perdre les pédales. Des conseils ?

Faut-il continuer à bosser des gammes/arpèges en espérant que ça vienne tout seul ? Pour ceux qui jouent d'oreille, c'est venu comment, à quel moment avez-vous commencé à vous faire plaisir ? Quel exercice a été déterminant pour vous ? Merci d'avance.
Avatar de l’utilisateur
Zob
 
Messages: 27
Inscrit le: 19 Juil 2015 18:47

Re: Impro : conseils pour un pompiste en reconversion

Messagepar v12 » 24 Mars 2017 09:06

Salut, je vais essayer de répondre partiellement à ta question et pour commencer je te trouve dur avec toi quand tu dis " je ne veux pas apprendre des plans", je pense (et en suis persuader) que le mieux pour apprendre reste les plans.
Par exemple :
- apprendre des plans te permet d'améliorer ta technique,
- te permet d'avoir des bouts de solos a caler puis après tu pourra remplir avec d'autres notes entre chaque plans, jusqu'a supprimer un peu tes plans
- te permet de comprendre comment sont construit des solos et te permet dans construire a ton tour
- ne pas oublier que tous les grands ont leurs propres plans

Après il est sur que apprendre des plans ne fait pas tout, tu peux apprendre alors l'harmonie - savoir quel notes/gammes jouer sur tels accords ou tels cadences - et essayer de faire sonner tout ça en créant des phrases. Il faut alors bosser chaque sections de morceaux doucement sur tous le manche en essayant de construire un solo puis d'emboiter toutes les sections.

Tu peux aussi chanter des solos, moi ce que je fais c'est passer un playback, je m'enregistre en train de chanter et je me repique, c'est pas forcement toujours terrible mais ça a l'avantage de jouer réellement ce que tu entends, ça a le désavantage d'être limité a ta compréhension de l'harmonie et du coup tu ne va peux être pas faire beaucoup de choses "out" au début car tu ne sera pas habituer a chanter ce genre de chose.

Voila le sujet est vaste et ce n'est qu'un bout de réponse, je pense que d'autre pourront t'éclairer un peu mieux. Mais si je devais finir pas un truc se serait de ne pas te mettre de barrière, joue des plans, des gammes (pentatonique aussi), repique des solos, mais surtout essaye de comprendre tout ça et ensuite de pourra créer des propres solos.

A+
www.home-swing-home.com
www.facebook.com/homeswinghome
Avatar de l’utilisateur
v12
 
Messages: 172
Inscrit le: 05 Fév 2006 12:15
Localisation: bergerac

Re: Impro : conseils pour un pompiste en reconversion

Messagepar Zob » 24 Mars 2017 09:52

Merci pour ta réponse, ouais je suis un peu dur avec moi-même et c'est la principale source de mon blocage : si ça sonne cucul ou trop propre comme avec une grosse penta, je résume juste en disant que c'est de la merde...

Si apprendre et jouer des plans n'est que transitoire, alors pourquoi pas. J'ai juste peur de finir comme ce mec avec qui j'avais joué dans le temps... allez t'as l'air de mourir d'envie de savoir, alors voilà. Mon pote soliste et moi cherchions un troisième acolyte pour boeuffer ; jusqu'ici on jouait un peu comme des rustres, lui était très technique mais hésitant puisque jouant tout à l'oreille, et moi je pompais comme un autiste, la tête dans le guidon avec les oeillères. Nous avons répondu à une annonce et sommes tombés sur un gars qui habitait chez ses parents dans un beau quartier (on était un peu des chiens de la casse), avait une belle guitare bien chère (modèle A. Debarre, tu vas comprendre) et était bien propre sur lui. On a commencé à jouer dans le salon de papa au milieu de tous les bibelots, maman nous apporta un thé ou une connerie, et puis on s'est lancés sur un truc comme Them there eyes. Il nous a joué du Debarre. Sur tous les morceaux, on avait droit à l'exact solo du maître, à la note près. C'était robotique et sans âme, mais il tricotait comme un bâtard et on avait l'air cons. Ses parents le regardaient d'un air fier, je me souviens. Mais on sentais que le type ne jouait que ça (une machine, il ne grimaçait pas ni rien). C'était tellement propre que ça nous a vite gonflés, il nous regardait de plus en plus de haut puisque nous, nous luttions pour faire quelque chose de juste correct (mais personnel). Donc après avoir suivi son plan et joué tous les classiques, allant jusqu'à la Gitane, on a décider de lancer un morceau genre "impressions" pour voir ce que la bête avait dans le ventre. "Impressions ?... Je le connais pas çuilà." Tu m'étonnes, il était paumé le pauvre, plus rien dans le slip. Il tentais vainement de placer un plan par-ci par-là mais c'était clairement mort. Pourtant y'a pas plus de quatre accords.

Tout ça pour dire, quand on est partis on s'est demandés s'il ne valait pas mieux le dépouiller de sa guitare tout de suite pour lui éviter de se faire du mal plus tard. On l'a jamais rappelé, ça sert à rien. Donc, morale de cette histoire : je veux trouver mon son.

Chanter, disons que ce sera en dernier recours. Je vois le principe, j'ai juste peur du regard des voisins. Les playbacks par contre ça me tente bien. Faut juste savoir quoi jouer. Par exemple, je joue mes gammes sur la grille de Hungaria, je suis dedans mais arrivé à la fin du B je suis perdu : trop d'accords, comment simplifier tout ça, que jouer pour ne pas faire trop compliqué ?

Bref je vais suivre ton conseil et relever des plans, et continuer à bosser mes gammes à côté. Mais je suis ouvert à toutes les suggestions. Merci encore.
Avatar de l’utilisateur
Zob
 
Messages: 27
Inscrit le: 19 Juil 2015 18:47

Re: Impro : conseils pour un pompiste en reconversion

Messagepar guitch » 24 Mars 2017 10:12

Salut à toi,

Bravo pour l’apprentissage des toutes ces œuvres solo que tu joues.

Enchainer des plans ne t’intéresse pas, cependant ils sont très utiles pour apprendre.
Il s’agit ici de faire un discourt sur un thème donné.
Il faut que ça soit personnel en effet mais rien ne t’empêche d’avoir étudier des plans et phrases que tu vas utiliser dans d’autres contextes (comme des clin d’œil ou citations) de t’approprier des phrases et plans.
Même si c’est personnel nous sommes tous influencé par des artistes que nous étudions. Même Coltrane n’Co ont eu des influences.
Travailler des plans c’est aussi comme bosser ses gammes et arpèges, ça permet de te rentrer dans l’oreille des phrases, des notes, des sonorités, des repères que tu pourras chanter dans ta tête en avance et retranscrire plus facilement en temps réel sur le manche. (à force de travail)

Donc pour formuler un discourt cohérant avec une vraie conduite de phrase, il va falloir chanter dans ta tête les phrases que tu vas vouloir jouer et pour cela tu auras besoin de maitriser parfaitement ton manche d’où l’études des gammes, arpèges et plans. Même si tu ne veux pas faire de démonstration technique. (surtout si tu ne veux pas faire du remplissage)

Ha mais faire du remplissage il arrive à tout le monde d’en faire même au très grands.
Mais je suis tout à fait d’accord avec toi que dans l’impro il doit y avoir un vrais discourt, raconter quelques choses et non être une suite de copier-coller de plans, c’est évident ! Sinon c’est la musique qui en souffre.

Ce que je te conseil c’est de prendre un morceaux harmoniquement très simple (blues mineur, minor swing n’Co) jouer sur un play back et chanter dessus. Et retranscrire a la gratte les phrases que tu aimes bien.
Il est possible que suivant ta maturité musical tu aies l’impression de tourner en rond (je crois que c’est arrivé à tout le monde, et ça arrive encore hahaha), un peu comme manquer de vocabulaire si tu devais faire un discourt.
C’est donc là que les plans interviennent dans l’apprentissage : ils te donnent du vocabulaire.
Apres libre à toi de bien les utiliser et de te les approprier.
Cet exo est très important, jouer dans le noir est aussi un très bon exercice, car on perd les repère visuel du manche.

Personnellement, je repique des plans qui me plaisent (jazz fusion, rock, funk, chanson, Riff, Jazz en tous genres etc…) intègres ces phrases dans mon jeu (travail de la technique) mais aussi sur l’harmonie pour bien comprend tous les contextes ou je peux l’utiliser, je bosse sur des play back pour l’utiliser a tous les tempo et contextes harmoniques.
J’essaye aussi partant de plan, gammes, arpèges et propres impros de me trouver mes propres plans (comme des signature en fait) etc…

D’un point de vue technique, je te conseil de travailler lentement pour avoir un son bien propre. Plus tu vas bosser lentement plus tu vas progresser rapidement. C’est pas des conneries !!
Même encore maintenant, quand je veux apprendre une phrase avec des doigtés dont je n’ai pas l’habitude je bosse très très lentement (gente 1 note a la seconde !!!! pas plus vite) et très rapidement j’arrive à passer la phrase plus rapidement et de plus en plus vite.
Même sans vouloir développer un jeu technique, pour improviser il te faut une certaine liberté technique pour jouer ce que tu as en tête.


« Faut-il continuer à bosser des gammes/arpèges en espérant que ça vienne tout seul ? » Oui il faut continuer, mais en comprenant d’un point de vue harmonique comment les utiliser. Grosso-modo les gammes/arpèges/plans/voicing sont des outils ou bien du vocabulaire. L’intérêt est de bien savoir les utiliser !!!! tu as certainement déjà remarque que l’on peut jouer la même note sur 3 mesures harmoniques différentes et cette note prend à chaque fois des sens diffèrent. Et bien ici c’est pareil. Il s’agit de savoir et comprendre comment utiliser ces outils suivant les contextes d’une grille d’accord.
Cela ne t’empêche pas de tout jouer d’oreille, mais ça va te guider quand tu en aura besoin, suivant les couleur que tu vas souhaiter faire ressortir.

Voilà voilà je pense avoir fait le tour de mon point de vue.
Je ne poste pas souvent sur le forum alors vous me pardonnerez ce roman ;)
Avatar de l’utilisateur
guitch
 
Messages: 354
Inscrit le: 06 Fév 2006 16:18
Localisation: environ de Caen

Re: Impro : conseils pour un pompiste en reconversion

Messagepar guitch » 24 Mars 2017 10:17

Zob a écrit:Chanter, disons que ce sera en dernier recours.



Je t’assure que c’est même du premier recourt ! ça va permettre de te rendre compte de ton vocabulaire personnel, fais l’exercice régulièrement pour

1. Te trouver tes propres phrase
2. faire le point sur ton vocabulaire, ta maturité musicale, et les ce que tu as réussi à intégrer.

Sans détonner c’est un très bon exo. Tous les grands du jazz te le diront d’ailleurs !
Avatar de l’utilisateur
guitch
 
Messages: 354
Inscrit le: 06 Fév 2006 16:18
Localisation: environ de Caen

Re: Impro : conseils pour un pompiste en reconversion

Messagepar pioum » 24 Mars 2017 10:58

Un plan c'est surtout une idée pour moi. Par exemple : je trouve une phrase qui me plait : elle commence par un chromatisme, se poursuit par un petit bout d'arpège et fini avec un bend. (c'est un truc au pif, ça correspond à rien). J'essaye de refaire la même chose, mais surtout pas au même endroit du manche et surtout pas avec le même accord. Tu peux garder le même contexte harmonique dans un premier temps mais tu peux essayer dans d'autre contexte.
Ca peut être une idée rythmique : Django utilise parfois quasiment la même phrase 2 ou 3 fois de suite mais en changeant le rythme. Il démarre pas sur le même temps, il change le pattern rythmique. Ce genre de chose ça peut devenir un challenge/exercice : tu prends un morceau en AABA, sur chaque A tu joues une phrase que tu connais bien mais en la changeant rythmiquement. (Par exemple sur Djangology 49 sur le premier chorus, il démarre chaque section avec quasiment la même phrase).

Il faut également travailler les arpèges musicalement et pas seulement monter/descendre. Il faut s'ajouter des contraintes. Chercher des idées. Tu peux travailler sur un seul accord par exemple et trouver des phrases qui vont bien.
pioum
 
Messages: 119
Inscrit le: 09 Août 2008 12:23

Re: Impro : conseils pour un pompiste en reconversion

Messagepar Zob » 24 Mars 2017 11:23

Ok alors je prends note : jouer lentement, et chanter, sinon à la voix, au moins dans ma tête. Je vais intégrer ça dans ma pratique quotidienne.

Alors Pioum, c'est exactement ça que j'essayais de décrire en parlant de transposer des patterns. C'est à mon sens le coeur de l'impro, prends Sonny Rollins par exemple, il est du genre à insister, parfois lourdement au point d'en devenir comique, sur une suite de notes qu'il va écarteler sur toutes les formes rythmiques possible avec des variations mélodiques minimes, comme pour en sortir un maximum de jus. C'est ce genre d'idées que je veux absolument garder à l'esprit quand je joue.

Pareil pour l'ajout de contraintes. Par exemple, sur minor blues je joue Gm harmonique, Cm harmonique en montant et descendant mais en essayant au maximum de casser la gamme par endroits, reprendre une note quelque part dans cette gamme et continuer ma descente en essayant de garder le rythme (j'espère être clair). Sur l'accord septième, je m'entraîne à jouer soit la gamme diminuée, soit un G# (le son du "triton" est assez classe)... Des fois je tombe sur une phrase qui me plaît sans le faire exprès, et là j'ai l'impression, pendant quelques mesures, d'improviser. Sur les accords mineurs, pour l'instant mon vocabulaire est très limité, c'est la mineure harmonique ou la mineure de base et ça se répète beaucoup.

Mais en fait je suis bien plus à l'aise en mineur que sur des morceaux comme Hungaria ou Out of Nowhere. Là j'ai clairement rien à dire.
Avatar de l’utilisateur
Zob
 
Messages: 27
Inscrit le: 19 Juil 2015 18:47

Re: Impro : conseils pour un pompiste en reconversion

Messagepar trevor » 24 Mars 2017 11:25

L'improvisation est un vaste sujet qu'il n'est pas toujours facile à appréhender seul (sans l'aide de prof ou de potes plus expérimentés)
De plus il existe plusieurs écoles d'apprentissages qui peuvent convenir à certains et pas à d'autres.
Bref il est très façile de s'y perdre dans toutes les infos que l'on peut trouver sur le sujet.
Je pense que le plus dur est de trouver une méthode de travaille pour ne pas partir dans tout les sens, autrement dit prendre les choses par le bon bout et y aller progressivement.

Personnellement je me reconnais un peu dans tes préoccupations.
L'apprentissage de plans n'est pas vraiment ma tasse de thé à moi non plus, bien que cette méthode est certainement la plus pratiquée dans le style... La difficulté avec cette approche c'est qu'il faut arrivé à en sortir car on peut très vite tombé dans le rabâchage automatique et impersonnelle de plans qui s'enchainent sans véritable lien entre eux et donc en oublier la musicalité... perso cette méthode ne me convient pas franchement mais j’admets volontiers que certains arrivent tirer leur épingle du jeu et réussissent à développer leur propres personnalité par ce biais...

Bref je préfère une approche plus globale qui consiste à analyser/comprendre la structure d'un morceau (c'est a dire la tonalité générale et les modulations internes qu'on peut y rencontrer) et ensuite avec des outils simples comme les gammes et les arpèges, expérimenter des choses et ainsi trouver mes propres phrase, repères et cheminements sur le manche.
Voici une video très bien faite qui pourra peut-être t'aider:

pour ma part elle a décoincé pas mal de trucs, car même si en théorie je connaissais la plus part des sujets aborder elle ma permis de remettre les choses dans l'ordre pour travailler plus efficacement sans partir dans tout les sens


Cette video est gratuite mais du même auteur (marting sur le forum) il y a des courts (d'environ 1h) payant (mais vraiment pas cher: 5€) notamment ceux sur les morceaux "coquette" et "danse norvégienne" ou il propose une méthode de travail basée sur la compréhension de la structure des morceaux, les outils que l'on peut utiliser, et la recherche et le développement de sa propre créativité.

Franchement, ces vidéos sont parmi les meilleurs que j'ai pu voir sur la toile (et j'en ai vu un paquet, gratuites et payantes), en tout cas elles m'ont permis d’établir une vraie méthode de travail qui me correspond et que j'applique maintenant à tous les morceaux que j'aborde.
Voilà A+
"petite" cantine
Avatar de l’utilisateur
trevor
 
Messages: 3147
Inscrit le: 05 Fév 2006 16:06
Localisation: 19ème

Re: Impro : conseils pour un pompiste en reconversion

Messagepar Zob » 24 Mars 2017 11:43

Oulà... Merci Trevor, j'ai lancé le playback en Am harmonique comme ça pour voir, et tripote ma ... guitare par dessus. Ben je dois dire que quelque chose est en train de se produire. C'est fou. J'entends le E7 dans la gamme, parfois je le trouve parfois non. Je vais essayer les autres playbacks mais ça me parle grave. Du coup je vais déjà me faire la main sur ces quelques vidéos, et verrai le reste plus tard.

Tu as bien ciblé mon souci vu qu'apparemment tu as (eu) le même. Quitte à partir de la base et jouer à deux à l'heure, je préfère entendre et vouloir jouer chaque note que je joue, et pas chercher la démonstration rythmique à tout prix.
Avatar de l’utilisateur
Zob
 
Messages: 27
Inscrit le: 19 Juil 2015 18:47

Re: Impro : conseils pour un pompiste en reconversion

Messagepar Paps » 24 Mars 2017 11:46

Une idée qui n'a pas été clairement évoquée c'est le repiquage pour développer l'oreille. Ca ne veut pas dire de rejouer tel quel ce que tu repiques en solo mais de te faire l'oreille (que joue le soliste sur tel accord d'accompagnement ) et de découvrir et comprendre de nouveaux chemins pour la guitare.

La différence par rapport aux plans c'est que tu considères ca comme de la musique. (Meme si tout le monde te dit Apprends des plans! Si tu n'aimes pas ca, ca te fera pas avancer) Mais au final ce que repiquer des solos fera, ce sera aussi de te créer ta gamme de plans a partir de la musique que tu aimes.

Je me reconnais tellement dans tout ce que tu écris (c'en est meme flippant:), quand j'ai lu ton premier message, je me suis vraiment dit Mais attends, c'est moi qui ait écrit ca ou pas?). Je suis encore pas bon en solos mais, apres avoir stagne pendant plusieurs mois, je pense avoir franchi un palier apres avoir repique pendant plusieurs mois. (Une fois que tu as une bonne oreille, tu peux repiquer a peu pres tout ce que tu veux facilement).
"Il faut porter en soi un chaos pour mettre au monde une étoile dansante."
Avatar de l’utilisateur
Paps
 
Messages: 1784
Inscrit le: 13 Juin 2008 18:05
Localisation: NYC

Re: Impro : conseils pour un pompiste en reconversion

Messagepar trevor » 24 Mars 2017 11:47

A+
Zob a écrit:Oulà... Merci Trevor, j'ai lancé le playback en Am harmonique comme ça pour voir, et tripote ma ... guitare par dessus.


Attention je me suis trompé de lien pour la vidéo (j'ai édité mon post pour mettre le bon)
c'est donc celui là:
https://www.youtube.com/watch?v=4hhbLS5 ... ploademail
A+
Dernière édition par trevor le 24 Mars 2017 11:56, édité 1 fois au total.
"petite" cantine
Avatar de l’utilisateur
trevor
 
Messages: 3147
Inscrit le: 05 Fév 2006 16:06
Localisation: 19ème

Re: Impro : conseils pour un pompiste en reconversion

Messagepar pioum » 24 Mars 2017 11:55

oui Trevor. J'abonde. Martin est vraiment très clair, pédagogue tout en restant humble. Et pas seulement dans le manouche. et je rajouterais un conseil que je me répète à chaque fois que je commence un solo : reste simple, n'essaye pas de faire compliqué. Le compliqué ça viendra tout seul...
pioum
 
Messages: 119
Inscrit le: 09 Août 2008 12:23

Re: Impro : conseils pour un pompiste en reconversion

Messagepar Zob » 24 Mars 2017 11:57

Ben tu t'es peut-être trompé mais les playbacks sont un très bon exercice. Là j'ai de quoi bosser.
Avatar de l’utilisateur
Zob
 
Messages: 27
Inscrit le: 19 Juil 2015 18:47

Re: Impro : conseils pour un pompiste en reconversion

Messagepar Zob » 24 Mars 2017 12:01

Ouaip, merci pour la vidéo c'est parfait. Il est bon pédagogue et là j'ai enfin une base solide de travail.
Avatar de l’utilisateur
Zob
 
Messages: 27
Inscrit le: 19 Juil 2015 18:47

Re: Impro : conseils pour un pompiste en reconversion

Messagepar jack13 » 24 Mars 2017 15:55

moi je pense qu'il faut effectivement bosser les gammes (majeures,mineures,diminué,par ton),les triades (majeures,mineures) ,les arpèges (M7,M9,-7,-9,-11,7,9,13,-75b,-6,-6/9,dim7,aug,-M7......) ne pas rester uniquement sur les basiques après ton choix se posera sur certains.travailler les chorus de guitaristes (Django ou autres) c'est très bon pour développer son oreille et entendre les intervalles mais il faut aussi comprendre ce que le guitariste à jouer ce n'est pas uniquement rejouer le plan il faut le comprendre harmoniquement pour pouvoir en développer d'autres avec la meme idée
tu analyses ton plan tu essayes de reconnaitre une gamme un arpège une substitution des approches chromatiques par rapport aux accords c'est ca qui va te permettre de créer tes propres plans tu peux aussi conserver à l'identique ceux de tes guitaristes préférés
pour moi avec ca tu as de quoi faire mais c'est sur ca nécessite quelques connaissances au niveau de l'harmonie
et puis évidement écoutes beaucoup de musique jazz par exemple mais pas uniquement des guitaristes
le problème de jouer uniquement des plans c'est que ton discours musical va etre lassant mais il y a des guitaristes qui fonctionnent avec cette méthode et ca marche pour moi je pense que le plan est la pour te sauver quand tu es à court d'idées
quand à la rapidité ,elle est la pour compenser le manque d'idées et de richesses harmonique
il faut effectivement prendre un morceau ,trouvé sa tonalité,sa structure regarder les différentes modulations,c'est pour ca que c'est bien de commencer par des morceaux pas trop riches harmoniquement (blues mineur,mineur swing ou tout simplement des blues )
prendre un tempo pas trop élervé pour pouvoir chercher des idées .bossez sur des balades c'est aussi très formateur
bon courage
jack13
 
Messages: 996
Inscrit le: 21 Juil 2013 10:33

Re: Impro : conseils pour un pompiste en reconversion

Messagepar Zob » 24 Mars 2017 23:13

Alors d'après ce que j'ai compris de la vidéo postée par Trevor, l'essentiel est de créer soi-même ses propres phrases à partir du matériau de base que sont les gammes, arpèges, etc. Et franchement c'est exactement comme ça que j'ai toujours voulu bosser mon instrument. Du coup je m'y suis collé un peu avant le taf, et mes impressions sont vraiment positives. J'ai retenu pour l'instant deux ou trois substitutions pour l'accord majeur, et j'ai compris que sur la plupart des morceaux, tout tourne plus ou moins autour de ça. Avant, quand je voyais la suite G, E7, A7, D7, je dois dire que je me chiais déjà dessus avant même de prendre la guitare. Ca voulait dire changer quatre fois de position sur le manche, jouer quatre gammes sans rapport aucun, le tout dans un court intervalle, mon cerveau fumait, c'était la panique. Maintenant, je me dis juste qu'en gardant en tête ces quelques substitutions, je peux juste "tourner" autour de mon G, en y implémentant les couleurs que je veux. Enfin, c'est bien ça, hein ?

La tâche me paraît tout de suite plus claire et abordable. Chaque couleur créé une tension particulière, un genre d'humeur, il faut du coup s'imprégner de quelques unes d'entre elles et être capable de choisir "in live" celle qui va correspondre au propos que l'on veut tenir.

Paps, ton message me rassure, je vois que je ne suis pas seul à avoir eu un tel blocage concernant l'impro ! Et oui je suis sûr que repiquer des solos est une excellente idée, à condition de comprendre pourquoi le musicien joue ce qu'il joue, là où il le joue. En fait j'ai déjà une certaine expérience niveau repiquage, mais pas en jazz. J'ai comme je le disais pas mal joué de classique, et en général, les tablatures sont assez rares dès qu'on cherche à jouer autre chose que du Tarrega ou du Sor. Un jour j'ai découvert M. Ponce, un compositeur mexicain. Impossible de mettre la main sur les tablatures de ses meilleurs préludes, je me suis donc collé le cd au casque et en ai repiqué plus d'une dizaine (y'en a des copieux). J'y passais entre deux et quatre heures par morceau, mais c'est fait, et ça impliquait souvent des casse-têtes pour obtenir un doigté praticable et une bonne tenue du son (certaines notes résonnent à l'infini alors qu'il faut bien que le mec ait déjà bougé sa foutue main à l'autre bout du manche). Je me souviens aussi avoir repiqué deux des improvisations solo de Django, de mémoire je dirais Echoes of Spain et Parfum (d'où, d'ailleurs, mon impossibilité de jouer la fin de ce dernier : c'est juste impossible à retranscrire).

En pratiquant tout à l'heure, armé de mes quelques gammes maladroites et de ces substitutions dont parle la vidéo, j'ai souvent reconnu dans mes errements sur le manche des bribes de phrases qui me disaient quelque chose. Un bout de Django ici ou là, un thème connu qui sors à deux ou trois notes près, bref, quelque chose de musical. Pour moi tout est géométrique sur la guitare, et maintenant j'ai de quoi me fabriquer des repères, des balises pour ne plus avoir peur de tâtonner à l'aveugle. Du coup, je me suis surpris à détacher des patterns rudimentaires (genre cinq ou six notes) mais assez propres dans mes montées/descentes de gammes, et à tourner autour en cherchant à mettre le doigt sur la phrase que j'avais en tête. C'est pas joli joli mais pour la première fois de ma vie, ça sonne juste.

Je vais faire ce que vous me conseillez, jouer sur des grilles simples harmoniquement, plutôt lentement, et surtout, créer mes propres phrases sans chercher à reproduire celles des autres. Ca me semble être le point le plus important. Depuis des mois je bossais une poignée de gammes à mach 5 et ça n'a pas produit le moindre effet sur mon jeu, ni ne m'a rendu plus autonome. Alors qu'en me servant de ces mêmes gammes comme d'un guide, et en essayant de créer une mélodie un peu à l'arrache en piquant des notes ici ou là, j'obtiens non seulement quelque chose qui, en de rares moments, ressemble à de la musique, mais surtout je me fais plaisir et j'ai l'impression de créer. Ou du moins, c'est en bonne voie pour.

Ce n'est qu'un début mais aujourd'hui je suis parti bosser avec de la musique plein la tête et des tonnes d'idées (comment simplifier telle ou telle grille), et ça m'a pas lâché de la journée. J'ai vraiment le sentiment de voir l'improvisation sous un nouveau jour, et je me sens moins abattu à l'idée de devoir travailler mon instrument et, potentiellement, boeuffer pour de vrai (sans refuser de prendre un chorus, quoi). Un grand merci à tous, je ne suis pas sorti d'affaire mais j'ai déjà pas mal de pistes.
Avatar de l’utilisateur
Zob
 
Messages: 27
Inscrit le: 19 Juil 2015 18:47

Re: Impro : conseils pour un pompiste en reconversion

Messagepar Zob » 24 Mars 2017 23:22

Euh Trevor, tu peux me remettre le lien précédent ? Avec les playbacks ? Merci !
Avatar de l’utilisateur
Zob
 
Messages: 27
Inscrit le: 19 Juil 2015 18:47

Re: Impro : conseils pour un pompiste en reconversion

Messagepar trevor » 25 Mars 2017 08:07

C’était ça non?
http://www.guitare-improvisation.com/vi ... vid_part=1
me souviens plus...
De toute façon je te conseille de t'inscrire à ça chaine youtube ça te permettra d'être au courant de la sortie de ses dernières vidéo,et de farfouiller sur son site il y a des tonnes de choses inintéressantes à voir/lire/entendre .

A+
"petite" cantine
Avatar de l’utilisateur
trevor
 
Messages: 3147
Inscrit le: 05 Fév 2006 16:06
Localisation: 19ème

Re: Impro : conseils pour un pompiste en reconversion

Messagepar jack13 » 25 Mars 2017 08:47

trevor a écrit:C’était ça non?
http://www.guitare-improvisation.com/vi ... vid_part=1
me souviens plus...
De toute façon je te conseille de t'inscrire à ça chaine youtube ça te permettra d'être au courant de la sortie de ses dernières vidéo,et de farfouiller sur son site il y a des tonnes de choses inintéressantes à voir/lire/entendre .

A+

oui il y a beaucoup de choses intéressantes dans ses vidéos :wink:
jack13
 
Messages: 996
Inscrit le: 21 Juil 2013 10:33

Re: Impro : conseils pour un pompiste en reconversion

Messagepar Zob » 25 Mars 2017 11:27

Oui je me suis abonné à la page de Martin et effectivement ça m'aide beaucoup, je vais pouvoir bosser sur les substitutions d'accords pour rajouter des couleurs et en pratiquant quotidiennement comme il le préconise (création de phrases, enrichissement des arpèges pour les simplifier/personnaliser, etc.) je pense que je vais progresser vite. J'ai aussi trouvé ses playbacks dans le style manouche, pas encore testé ça mais je sens que je vais y passer des heures...

Les autres que j'ai demandé à Trevor de re-poster sont très utiles malgré tout, plus lents, pleins de subtilités et de tensions qui appellent à jouer, et donc à retrouver sur le manche à l'oreille, des notes comme les 7ème et 9ème... Bref, pas mécontent d'avoir sollicité votre aide.
Avatar de l’utilisateur
Zob
 
Messages: 27
Inscrit le: 19 Juil 2015 18:47

Suivant

Retour vers Théorie et technique



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)