GuitareJazzManouche. com

Et une douzaine de Nuages,une.

comme son nom l'indique

Et une douzaine de Nuages,une.

Messagepar AllezAlainRockOn » 03 Avr 2016 03:10

.

Paris 10.1940


Paris 12.1940


Bruxelles 05.1942


Paris 02.1946


Paris 08.1947


Bruxelles 11.1948
Dernière édition par AllezAlainRockOn le 03 Avr 2016 14:18, édité 2 fois au total.
Artisanal mais gratos.
" L' Homme n'est kune rillettes ." ( Alain De Milly: Grand Philosophe et Poète Français )
/\ \_ /\ / /\/---♪-♫♫♪
Avatar de l’utilisateur
AllezAlainRockOn
 
Messages: 14007
Inscrit le: 21 Mars 2007 01:17
Localisation: Milly La Forêt

Re: Et une douzaine de Nuages,.une.

Messagepar AllezAlainRockOn » 03 Avr 2016 03:10

.
Rome début 1949


Geneve, 25 10 1949


Solo 1950


Rome printemps 1950


Paris, 20.02.1951


Paris 10.03.1953
Artisanal mais gratos.
" L' Homme n'est kune rillettes ." ( Alain De Milly: Grand Philosophe et Poète Français )
/\ \_ /\ / /\/---♪-♫♫♪
Avatar de l’utilisateur
AllezAlainRockOn
 
Messages: 14007
Inscrit le: 21 Mars 2007 01:17
Localisation: Milly La Forêt

Re: Et une douzaine de Nuages,une.

Messagepar romanoborderkiller » 03 Avr 2016 11:04

petit devoir du dimanche: laquelle est ta favorite et pourquoi?
me som sukar tchavo taj gigolo me som italiano!
Avatar de l’utilisateur
romanoborderkiller
 
Messages: 1176
Inscrit le: 03 Avr 2013 11:11
Localisation: Strasbourg-Kosice-Napoli

Re: Et une douzaine de Nuages,une.

Messagepar AllezAlainRockOn » 03 Avr 2016 12:19

romanoborderkiller a écrit:petit devoir du dimanche: laquelle est ta favorite et pourquoi?

Celle de Nuages Paris 25.08.1947. https://www.youtube.com/watch?feature=p ... ZmkAhbUs10

Pourquoi:

Déjà c' est une question qu' on se pose après le coup de cœur mais bon, intéressante.
J'aime toutes les versions (les chorus du garçon) donc c'est pas une compétition mais un choix.
Il y a des trucs extraordinaires dans chaque version.

En fait c'est plein de choses pour celle-ci. Peut être la tonalité de F produit-elle une bulle, un climat différents.
Ce tempo, l'équilibre d'ensemble La clarinette de Maurice Meunier comme intime, sensuelle et parfaite compagne.
ici, le son acoustique quasi idéal pour moi et merveilleux de la guitare de et par Django.
Ce chorus (un chef d'oeuvre) montrant en substance tout ce qu'on peut formuler sur cette structure de Nuages:
Poésie, respirations, placements terribles, attaques, accents, vibratos, subtilité; douceur/retenue et force alternées,
envolées des phrases au cœur du morceau tissées à la perfection (ça tombe méchant) pleines de progressivité, de blues,
de nuanciers, de toucher (on ressent pleinement le souffle intérieur, la tripe, la sensibilité, la classe de Django )
Très difficile pour moi à écouter sur un mode technique sans à chaque fois désirer me laisser embarquer ( " baisser les armes" )
Pour finir, d'un bout à l'autre: une véritable histoire émotionnelle nous est racontée dans cette sommitale et feeling "improvisation".
Personne (trop de paramètres et d'âmes uniques au bout des corps) ne peut simplement reproduire ça à l'identique .
Une version dont on peut se nourrir sans se lasser (rare et magique) pouvant panser toutes les tristesses de son intemporel printemps.

Tout y est.

Voilà, pour une partie du ressenti.
Artisanal mais gratos.
" L' Homme n'est kune rillettes ." ( Alain De Milly: Grand Philosophe et Poète Français )
/\ \_ /\ / /\/---♪-♫♫♪
Avatar de l’utilisateur
AllezAlainRockOn
 
Messages: 14007
Inscrit le: 21 Mars 2007 01:17
Localisation: Milly La Forêt

Re: Et une douzaine de Nuages,une.

Messagepar Koké Moun » 03 Avr 2016 17:12

AllezAlainRockOn a écrit:panser toutes les tristesses de son intemporel printemps.



Et ouais, moi aussi ça me fout la tristesse le printemps.
Les oiseaux, les fleurs, les papillons, le soleil....quel cafard.
"C'est ce que nous pensons déjà connaitre qui nous empêche souvent d'apprendre."

Claude BERNARD
Avatar de l’utilisateur
Koké Moun
 
Messages: 2635
Inscrit le: 10 Avr 2012 17:14
Localisation: Vatican DC 9:00 pm

Re: Et une douzaine de Nuages,une.

Messagepar AllezAlainRockOn » 03 Avr 2016 17:42

Il ne sait toujours pas lire ( et comprendre) une simple phrase notre petit Plombeus 1er Roi du Boulet. :)
(le sujet n'étant bien entendu toujours pas le souci (Seul Django me passionne à donf)

Une version <-> se nourrir <-> sans se lasser <-> (rare et magique) <-> pouvant panser toutes les tristesses <-> de son ( ou grâce à / par son / depuis son / à cause de / because / ...hette c'est tes rats <-> [le morceau, tête de veau] ) son intemporel printemps.

Pour comprendre que le printemps donne le cafard là dedans, faut s'être voué à Satan en mode sénile précoce :lol:
---

Ceci étant dit, on peut être particulièrement triste au printemps quand il est le bonheur et que le bonheur
ne nous accompagne pas (pour x raisons) en cette saison où la vie tend les yeux au ciel de toutes ses forces.

Image
Dernière édition par AllezAlainRockOn le 03 Avr 2016 19:03, édité 1 fois au total.
Artisanal mais gratos.
" L' Homme n'est kune rillettes ." ( Alain De Milly: Grand Philosophe et Poète Français )
/\ \_ /\ / /\/---♪-♫♫♪
Avatar de l’utilisateur
AllezAlainRockOn
 
Messages: 14007
Inscrit le: 21 Mars 2007 01:17
Localisation: Milly La Forêt

Re: Et une douzaine de Nuages,une.

Messagepar Koké Moun » 03 Avr 2016 19:03

Est ce que tu sais au moins ce qu'est un "nuancier"?

Des phrases pleines (...) de nuanciers...

Pourquoi pas "pleines de truelles ou de rouleaux à crépi "?

C'te barre de rire :lol: :lol:


Tu vas encore dire que j'te colle aux basques, mais je regrette pas.
C'que t'es drôle!
Dernière édition par Koké Moun le 03 Avr 2016 19:05, édité 1 fois au total.
"C'est ce que nous pensons déjà connaitre qui nous empêche souvent d'apprendre."

Claude BERNARD
Avatar de l’utilisateur
Koké Moun
 
Messages: 2635
Inscrit le: 10 Avr 2012 17:14
Localisation: Vatican DC 9:00 pm

Re: Et une douzaine de Nuages,une.

Messagepar AllezAlainRockOn » 03 Avr 2016 19:04

Pourquoi, t'as quoi contre les travaux manuels, les maçons ou bien les métiers
d'artisanat ou d' art ou les artistes peintres qui ont tous des nuanciers parmi leurs outils de travail :!:

Tu n'entends pas différentes couleurs de son sur ta guitare ?
Attend je t'aide... graves ou aigus tu ne ressens rien de différent ( entre la grosse et la petite ? )
C'est mieux ou moins bien que le bruit d' un vieux frigo ? Expérimente donc un peu (à temps perdu).
Dernière édition par AllezAlainRockOn le 03 Avr 2016 19:16, édité 1 fois au total.
Artisanal mais gratos.
" L' Homme n'est kune rillettes ." ( Alain De Milly: Grand Philosophe et Poète Français )
/\ \_ /\ / /\/---♪-♫♫♪
Avatar de l’utilisateur
AllezAlainRockOn
 
Messages: 14007
Inscrit le: 21 Mars 2007 01:17
Localisation: Milly La Forêt

Re: Et une douzaine de Nuages,une.

Messagepar Koké Moun » 03 Avr 2016 19:16

Bah justement, le nuancier est un outil de peintre en bâtiment.... pas d'artiste peintre.

Nuance!

Bien essayé mon mignon. :wink:
"C'est ce que nous pensons déjà connaitre qui nous empêche souvent d'apprendre."

Claude BERNARD
Avatar de l’utilisateur
Koké Moun
 
Messages: 2635
Inscrit le: 10 Avr 2012 17:14
Localisation: Vatican DC 9:00 pm

Re: Et une douzaine de Nuages,une.

Messagepar AllezAlainRockOn » 03 Avr 2016 19:17

mais si mais si ... :wink:

Fais ton choix Plombeus Cruchoïdal

( une artiste peintre j'en ai pondue une en bonus...t'as pas de bol hein... :| )


Sinon j'ai dis que "la vie avait des yeux" ( en m'enfonçant plus encore :) )... pour ton prochain voyage chewing-gum rigolo et rigolé.
Dernière édition par AllezAlainRockOn le 03 Avr 2016 19:33, édité 1 fois au total.
Artisanal mais gratos.
" L' Homme n'est kune rillettes ." ( Alain De Milly: Grand Philosophe et Poète Français )
/\ \_ /\ / /\/---♪-♫♫♪
Avatar de l’utilisateur
AllezAlainRockOn
 
Messages: 14007
Inscrit le: 21 Mars 2007 01:17
Localisation: Milly La Forêt

Re: Et une douzaine de Nuages,une.

Messagepar Koké Moun » 03 Avr 2016 19:32

AllezAlainRockOn a écrit:( une artiste peintre j'en ai pondue une en bonus...t'as pas de bol hein... :| )



Allez, corrige moi ce participe passé avant de jouer les écrivains.

A une prochaine.... :wink:
"C'est ce que nous pensons déjà connaitre qui nous empêche souvent d'apprendre."

Claude BERNARD
Avatar de l’utilisateur
Koké Moun
 
Messages: 2635
Inscrit le: 10 Avr 2012 17:14
Localisation: Vatican DC 9:00 pm

Re: Et une douzaine de Nuages,une.

Messagepar AllezAlainRockOn » 03 Avr 2016 20:11

Mais non pas écrivain, ô noyeur de poisson satanique 8) :
juste un vague empêcheur de te laisser dire de trop gigantesques conneries.

Pondue j'aime bien pour une fille.

J'ai dit "noyeur" ( ça n' existe pas ) tu vois tu as plein de taf constructif
sur la planche en attendant de faire tomber tes murs en place de tenir les miens.

( comme tu as constaté, je ne sais pas ce qu' est un nuancier, par contre tu savais vachement bien. )
Et je ne rigole pas sur ton dos moi, je n'oserais pas: c'est trop difficile.

A une prochaine.... :wink:
Quand tu veux Plombeus Pourissorus Masochistus.
Artisanal mais gratos.
" L' Homme n'est kune rillettes ." ( Alain De Milly: Grand Philosophe et Poète Français )
/\ \_ /\ / /\/---♪-♫♫♪
Avatar de l’utilisateur
AllezAlainRockOn
 
Messages: 14007
Inscrit le: 21 Mars 2007 01:17
Localisation: Milly La Forêt

Re: Et une douzaine de Nuages,une.

Messagepar AllezAlainRockOn » 03 Avr 2016 20:11

Paris 10.1940


Paris 12.1940


Bruxelles 05.1942


Paris 02.1946


Paris 08.1947


Bruxelles 11.1948


.
Rome début 1949


Geneve, 25 10 1949


Solo 1950


Rome printemps 1950


Paris, 20.02.1951


Paris 10.03.1953
Artisanal mais gratos.
" L' Homme n'est kune rillettes ." ( Alain De Milly: Grand Philosophe et Poète Français )
/\ \_ /\ / /\/---♪-♫♫♪
Avatar de l’utilisateur
AllezAlainRockOn
 
Messages: 14007
Inscrit le: 21 Mars 2007 01:17
Localisation: Milly La Forêt

Re: Et une douzaine de Nuages,une.

Messagepar Groucho » 05 Avr 2016 12:18

Avec tous ces nuages on dirait qu'il a fini par pleuvoir...

Il parait que Django en avait marre de jouer Nuages car tout le monde le lui demandait mais encore deux jours avant sa mort il le joua pourtant encore spontanément. C'est le genre de morceau que San Severino zappe d'office quand il écoute Django et pourtant...

C'est un morceau magnifique qui bien qu'étant composé de deux parties de 16 mesures donne l'impression d'une structure beaucoup plus complexe avec une modulation intermédiaire inattendue sur la sous-dominante très bien amenée car en effet c'est une surprise. Il semble de fait que l'on se trouve à la mesure 17 en face d'une deuxième partie répétitive qui va simplement résoudre sur la tonique après l'avoir soigneusement évitée au premier passage. Le point culminant de la mélodie repose sur un accord singulier Cm6 ou F9 qui va résoudre en Sol majeur sans toutefois apporter le repos mérité car elle s'arrête sur un ré (quinte du G). La dernière phrase remet génialement tout dans l'ordre par une quatrième répétition du fragment mélodique initial qui, très bref, vient apporter la conclusion logique de cette belle composition.

J'aime beaucoup le riff qui suit les premières versions avec ses variations harmoniques qui simplifient le morceau au maximum et renverse mélodiquement le morceau pour n'en conserver que la conclusion qui est la seule phrase importante car décisive.
Dernière édition par Groucho le 05 Avr 2016 12:26, édité 1 fois au total.
Avatar de l’utilisateur
Groucho
 
Messages: 1094
Inscrit le: 25 Sep 2013 12:02

Re: Et une douzaine de Nuages,une.

Messagepar danl » 05 Avr 2016 12:24

En effet, si Nuage est le morceau qui permet de parler de Django à qqun qui ne connait pas trop, tellement ce morceau est associé à son nom....moi perso, je trouve quand même que Django excellait particulièrement sur les ballades...et il en a un paquet son actif qui suscite de belles émotions!!
..Toujours se mefier de l'homme qui deplace les foules; il pourrait faire chavirer le bateau......
Avatar de l’utilisateur
danl
 
Messages: 6111
Inscrit le: 05 Fév 2006 16:53
Localisation: Bourges.....

Re: Et une douzaine de Nuages,une.

Messagepar Groucho » 05 Avr 2016 12:51

J'avais beaucoup aimé ce qu'en disait Marc-Edouard Nabé dans son livre sur Django "Nuage" Editions Le Dilettante 1993 :

"Le thème de Django que je préfère, c'est encore Nuages, parce qu'il est tout à la fois : étrange, touchant, facile, prétentieux, folklorique, amusant et vieillot. Je ne veux pas croire que je suis le premier à remarquer qu'il s'agissait, dans l'esprit de Django, d'un thème de western. Dans la toute première version, tout le monde peut entendre une introduction, supprimée par la suite pour son goût discutable : la citation d'une danse de scalp censée "imaginer" ces fameux nuages qui ne sont rien d'autre (et voilà pourquoi ils sont plusieurs) que ceux que les Peaux-Rouges s'envoient d'un canyon à l'autre.
Que sont les Nuages ? Telle est la question que pose Django Reinhardt. Quant la note invraisemblable à laquelle Django pense n'est pas dans les harmonies, il n'hésite pas à sortir du morceau - comme un acteur sort du champ - pour la ramener, à la stupéfaction générale. C'est toujours les plus osées qu'il met en valeur au début ou à la fin d'un trait qui ressemble à un éclair, un éclair vert qui fuse d'un nuage noir ! Ses nuances, il nous les assène à coup de griffes. Des riffs dignes d'un big band poussent les deux solistes que sont ses doigts magiques grimpant en riant jusqu'aux étoiles affolées. Ainsi il y a deux guitares en une quand il improvise : la soliste et l'accompagnatrice, main dans la main.
Il pince des nerfs à vif, il caresse des graves qui ne rigolent pas, il monte à des échelles sans fin... Des arpèges supersoniques s'élancent en anacrouse pour le seul plaisir d'embrasser des appoggiatures. Il plaque des accords comme des rugbymen. Le moignon diabolique fait ce qu'il veut.
Surtout ne pas dire : et tout ça avec deux doigts ! Django aurait eu vingt doigts, ou quatre bras à la Vishnou, il n'aurait pas joué mieux, il aurait seulement joué plusieurs guitares en même temps, comme Roland Kirk de plusieurs saxos, dans un cocasse pathos"

Tout le bouquin a cette même verve c'est un livre à lire absolument quand on aime Django...
Avatar de l’utilisateur
Groucho
 
Messages: 1094
Inscrit le: 25 Sep 2013 12:02

Re: Et une douzaine de Nuages,une.

Messagepar criminel » 05 Avr 2016 16:02

La toute dernière.
Simplement parce-que tout y est. C'est un distilé de Django.
criminel
 
Messages: 190
Inscrit le: 07 Juin 2013 19:14
Localisation: Buenos Aires, Argentine

Re: Et une douzaine de Nuages,une.

Messagepar lukaswing » 05 Avr 2016 17:00

En repiquant une des versions de Nuages je me suis aperçus que Django utilisé des bouts de gammes dans le chorus :shock: . Nuages au départ faisait partie d'un morceau classique, mais...lequel ?
Avatar de l’utilisateur
lukaswing
 
Messages: 376
Inscrit le: 12 Fév 2015 12:27

Re: Et une douzaine de Nuages,une.

Messagepar raoul maboul » 06 Avr 2016 00:14

Nuages thème de western ça alors.... l'intro sioux sur les premières versions est une ...piste.

C'est vrai qu'il écrit bien sur Django Nabe, un extrait plus large ici dans lequel il expose aussi ses vues sur le QHCF qui "sautille là ou ça devrait rebondir,.... zinguant plutôt que swinguant".

Et une petite version chantée, avec le jeu élégant et tout en retenue de Jordan Officer.
Redescendu sur terre certes, mais il n'y a qu'un Django, et la version demeure gracieuse.
Avatar de l’utilisateur
raoul maboul
 
Messages: 1579
Inscrit le: 06 Fév 2006 23:02
Localisation: st maur

Re: Et une douzaine de Nuages,une.

Messagepar Groucho » 06 Avr 2016 14:43

C'est pas mal du tout cette version, ça sonne frais comme chaque fois que l'on entend un morceau bien connu dans une nouvelle tonalité, ici le Do majeur lui donne ce côté rêveur et délicat sans rien enlever aux musiciens bien sûr !
Avatar de l’utilisateur
Groucho
 
Messages: 1094
Inscrit le: 25 Sep 2013 12:02

Suivant

Retour vers Blabla généralisé



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invité(s)