GuitareJazzManouche. com

Dark Eyes - Louis Armstrong

comme son nom l'indique

Dark Eyes - Louis Armstrong

Messagepar gatsby » 14 Mars 2018 00:19

Une bonne version! Je ne savais pas qu'il l'avait enregistré ce morceau. Ca accélère vers le milieu.

https://djangoreinhardtdanslapresse.wordpress.com/
Avatar de l’utilisateur
gatsby
 
Messages: 2474
Inscrit le: 07 Jan 2008 08:20

Re: Dark Eyes - Louis Armstrong

Messagepar Paps » 14 Mars 2018 14:45

Tres chouette version! Y a des trucs a repiquer.
Ce qui me deplait c est juste la partie chantee, ca ressemble un peu a du foutage de gueule (genre Je connais pas les paroles, je parle pas russe et j en ai clairement rien a carrer d essayer)
"Il faut porter en soi un chaos pour mettre au monde une étoile dansante."
Avatar de l’utilisateur
Paps
 
Messages: 1772
Inscrit le: 13 Juin 2008 18:05
Localisation: NYC

Re: Dark Eyes - Louis Armstrong

Messagepar stretch » 15 Mars 2018 01:23

Salut, paps,

je comprends bien ce que tu veux dire... mais, pourquoi un gars comme Satchmo, dont, je suis sûr, tu connais assez bien la biographie, devrait connaître les paroles en russe et avoir clairement quelquechose a carrer d'en essayer? Il aurait eu bien la raison de s'en foutre de la gueule de pas mal des gens, mais je crois, il ne la jamais fait. Paix à son âme!

D'ailleurs, les paroles originales sont d'origines ukrainienne... :mrgreen:
Comme info: Le text n'était pas écrit comme paroles pour une chanson, et ça bien avant la musique...

stretch
"Le jazz, c'est de savoir comment aller d'une faute à l'autre."
Avatar de l’utilisateur
stretch
 
Messages: 2675
Inscrit le: 07 Fév 2006 20:34
Localisation: d'outre-Rhin

Re: Dark Eyes - Louis Armstrong

Messagepar raoul maboul » 15 Mars 2018 16:47

Quand Armstrong cause l'étranger...on peut pas lui en vouloir de se concentrer plutôt sur son instructrice 8)

Avatar de l’utilisateur
raoul maboul
 
Messages: 1582
Inscrit le: 06 Fév 2006 23:02
Localisation: st maur

Re: Dark Eyes - Louis Armstrong

Messagepar Paps » 15 Mars 2018 16:59

Yep tu as raison Stretch, j ai mal exprime mes sentiments. Pour etre plus exact, sa maniere de chanter me semble appartenir a son registre humoristique ou il force ses effets comiques plutot qu a son registre ou il chante serieusement (genre The Good book ou dautres trucs comme ca). Et je suis moins fan de ses effets exageres
"Il faut porter en soi un chaos pour mettre au monde une étoile dansante."
Avatar de l’utilisateur
Paps
 
Messages: 1772
Inscrit le: 13 Juin 2008 18:05
Localisation: NYC

Re: Dark Eyes - Louis Armstrong

Messagepar Marcel1514 » 16 Mars 2018 01:14

La passion, l'humilité et la modestie dans la recherche du savoir, aboutissent à la connaissance de son ignorance ...
Après les chinois diraient quand tu sais où tu es tu vas ou tu veux ;-)
Avatar de l’utilisateur
Marcel1514
 
Messages: 526
Inscrit le: 13 Nov 2013 15:45

Re: Dark Eyes - Louis Armstrong

Messagepar Groucho » 16 Mars 2018 11:47

Ce bon vieux Armstrong !

Je reste toujours à attendre que ceux qui disent que Django lui a piqué des plans nous les montrent. Louis a eu une longue carrière et bien sûr comme le Jazz a évolué très vite à l'époque en 20 ans à peine il a fallu qu'il se produise longtemps sans pouvoir être toujours celui qui montre la voie comme il l'avait fait si bien au début de sa carrière.

Je vous mets une version de Dark Eyes qui montre comment on peut traiter ce morceau en Jazz et en soulignant à quel point le "Jazz Manouche" actuel est éloigné du Jazz en général et de celui de Django en particulier.

Il y a beaucoup de choses dans le morceau qui suit exécuté "au débotté" et remarquablement par ces excellents musiciens :

D'abord l'introduction par la contrebasse par un beau "LA" à l'archet qui pose l'ambiance puis la trompette en sourdine qui joue très doucement le thème et la guitare (tout est dit dans la première phrase) qui en réponse à chaque appel de la trompette dessine l'harmonisation volontairement défolklorisante du morceau :

- deux séquences mineures Em7b5 A7b9 Dm de 4 mesures chacune puis
- un pont d'inspiration modale avec passage à la quarte Gm sur deux mesures et retour au bercail sur Dm pour deux mesures
- puis retour de la séquence mineure sur 4 mesures

Ensuite changement d'ambiance avec un riff des sax autour de la note de départ du thème Lab La La# etc...

Retour du thème à la trompette avec réponse des sax en montées de tierces si ré do# - do# mi ré - ré fa mi - mi sol fa pour porter à l'explosion des sax avec deux phrases magnifiques sur le pont Gm - Dm puis retour du thème avec toujours les tierces et enfin
un beau break pour lancer les solistes

Il y a plus d'idées et d'inspiration ici en 1 minute 40 que dans les 20 dernières années de Jazz Manouche, je ne parle pas du reste mais sachons qu'on y voyage jusqu'à Cuba pour ne pas en dire plus.

Et Django ? son improvisation célébrissime est bien sûr de toute beauté, du pur Django (son, construction, inspiration, exécution, modernité, etc..) mais quelle faute de goût que de la rejouer chaque fois, c'est la vraiment la honte. Si Django avait joué avec les musiciens qui suivent ça aurait fait des étincelles, certains sont ceux qu'il allait écouter chaque soir à New-York en 1946, il a dû souffrir de ne pas pouvoir sortir sa gratte...

Avatar de l’utilisateur
Groucho
 
Messages: 1098
Inscrit le: 25 Sep 2013 12:02

Re: Dark Eyes - Louis Armstrong

Messagepar Paps » 16 Mars 2018 13:13

Tres tres chouette version. Pour etre honnete, avant d ecouter le morceau et en lisant juste ton analyse, je me disais Oui bon ca va etre bien techniquement mais me laisser froid. Mais pas du tout! Y a de super jolies phrases.

Je pense que ce qui manque parfois au jazz manouche (et c est toi qui sur d autres posts a bien montre ca) c est l ecoute entre musiciens et la capacite a creer un arrangement, une toile riche avec tous les instruments qui s entremelent parfaitement. On a plus souvent une succession de solos separes que des musiciens jouant ensemble.

Sur Django et Louis, tu peux pas nier que les phrases des premiers Django (Confessin etc) sont tres inspires d un point de vue rythmique d Armstrong (mais c etait le cas de la plupart des musiciens de jazz de l epoque). Je vais essayer de retrouver des exemples precis, il me semble en avoir note en lisant une biogrqphie d Armstrong y a qq temps
"Il faut porter en soi un chaos pour mettre au monde une étoile dansante."
Avatar de l’utilisateur
Paps
 
Messages: 1772
Inscrit le: 13 Juin 2008 18:05
Localisation: NYC

Re: Dark Eyes - Louis Armstrong

Messagepar sylvainBD » 16 Mars 2018 17:41

super version effectivement

par contre

Groucho a écrit:Il y a plus d'idées et d'inspiration ici en 1 minute 40 que dans les 20 dernières années de Jazz Manouche, je ne parle pas du reste mais sachons qu'on y voyage jusqu'à Cuba pour ne pas en dire plus.


c'est peut etre juste une histoire de point de vue, je n'ai peut être pas le recul nécessaire, mais je ne souscris pas mais alors pas du tout, enfin j'dis ca j'dis rien hein...
sylvainBD
 
Messages: 159
Inscrit le: 22 Mars 2010 08:17

Re: Dark Eyes - Louis Armstrong

Messagepar stretch » 16 Mars 2018 17:42

Merci, paps,

ta mention de "The good book" montre ton bon goût! Qu'il est bien là, Louis, les arrengements sont superbes et en même temps compatibles pour le grand publique! Dark Eyes, sans doute, était une version commercielle aussi. Bon, il voulait aussi vivre, Satchmo. Mais je ne suis pas sûr, qu'il y voyait un mal ou même une difference entre commercial et du vrai jazz. Pour rester à une expression de Dizzy: "we just called it music!" On savait de Ella qu'elle chantait des tubes des Beatles ou d'autre tubes pop du temps avec la même idée que ses grands succès jazz.

L'album de Dizzy avec Getz et Stitt est depuis longtemps un de mes "Lonely Island Discs" (bon, il me faudrait au moins une centaine..).

Merci aussi à Groucho pour redire que Django jouait du jazz et ne pas de la musique manouche. En ce qui concerne les phrases de Louis, bien sûr c'était lui (Louis) qui avait crée tout un dictionaire de phrases pour tous ceux qui vennaient après lui. Django écoutait beaucoup des disques de Satch, tu le sais. Certainement sa façon de jouer venait des solistes comme Louis, les phrases mélodiques, l'usage soliste de la guitare qui surtout était joué comme instrument d'accomagnement avant. Bon, il a y des exceptions... Eddie Lang etc. Je dirais alors que le style de Django vient des solistes cuivres avec l'idée d'utiliser la guitare comme instrument solo aussi comme les gens comme Lang et peu d'autres. Faut pas perdre le temps de trouver des "licks" volé. (bon, j'en suis sûr d'avoir écouté Charlie Christian jouer des phrases de Django, mais je ne le touve plus... et c'est une autre histoire...). A chaqu'un sa gloire!

Voilà...

stretch
"Le jazz, c'est de savoir comment aller d'une faute à l'autre."
Avatar de l’utilisateur
stretch
 
Messages: 2675
Inscrit le: 07 Fév 2006 20:34
Localisation: d'outre-Rhin

Re: Dark Eyes - Louis Armstrong

Messagepar Groucho » 16 Mars 2018 18:37

SylvainDB c'est vrai que je pousse le bouchon mais franchement on ne pas dire que le Jazz Manouche se foule beaucoup pour créer des arrangements, des scénarios et même des impros qui ne soient pas directement issus (pompés) de ce qu'a fait Django. Pas de problème si on se tape un boeuf entre copains entre deux bières mais perso en concert ou sur disque je trouve ça sans intérêt aucun.
Avatar de l’utilisateur
Groucho
 
Messages: 1098
Inscrit le: 25 Sep 2013 12:02

Re: Dark Eyes - Louis Armstrong

Messagepar franckb » 17 Mars 2018 14:58

Salut, j'ai pas compris ta phrase Groucho "certains sont ceux qu'il allait écouter chaque soir à New-York en 1946, il a dû souffrir de ne pas pouvoir sortir sa gratte..." y avait pas de guitare ou il se serait dégonflé ?
franckb
 
Messages: 199
Inscrit le: 11 Jan 2007 16:58

Re: Dark Eyes - Louis Armstrong

Messagepar Paps » 17 Mars 2018 17:04

Ni l un ni l autre, il n avait tout simplement pas le droit de jouer en public ailleurs que les lieux ou il etait autorise par le syndicat
"Il faut porter en soi un chaos pour mettre au monde une étoile dansante."
Avatar de l’utilisateur
Paps
 
Messages: 1772
Inscrit le: 13 Juin 2008 18:05
Localisation: NYC

Re: Dark Eyes - Louis Armstrong

Messagepar raoul maboul » 18 Mars 2018 19:41

Quels sont les témoignages directs sur les rencontres Armstrong Django?

Si l'admiration affectueuse de Django pour Satchmo est avérée, et le regard de Django dans les quelques photos que je connais (merci Gilles Rea pour son site intéressant à plus d'un titre ) réunissant les deux en témoigne, sur ces quelques photos Armstrong lui ignore la présence de Django. Une photo n'est qu'un instantané bien sûr, et Armstrong en star absolue du jazz et filou des rues qu'il était loin des clichés oncle Tom qui lui ont souvent été accolés sait prendre la lumière mieux que quiconque.

Y a t'il d'ailleurs des témoignages directs hors photographies?

Gracias aux érudits
l'ensemble des photos de Django archivées sur site de Gilles Réa
parmi lesquelles celles-ci
Image
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
raoul maboul
 
Messages: 1582
Inscrit le: 06 Fév 2006 23:02
Localisation: st maur

Re: Dark Eyes - Louis Armstrong

Messagepar gatsby » 19 Mars 2018 00:08

Oui il y a le fameux épisode vers 1933 ou 1934 de Django et Joseph jouant pour Armstrong dans sa chambre alors que celui-ci se prépare pour aller à un dîner et les ignore quasiment, leur lançant ici et là un petit compliment en passant furtivement de la salle de bains à la chambre et vice versa. Delaunay raconte ça, je crois. Armstrong aurait été passablement impressionné par le chorus de Django sur Le Jour où je te vis enregistré avec Sablon, chorus pourtant sublime.

(C'est Boris Vian, sur la photo, derrière Django, non?)
https://djangoreinhardtdanslapresse.wordpress.com/
Avatar de l’utilisateur
gatsby
 
Messages: 2474
Inscrit le: 07 Jan 2008 08:20

Re: Dark Eyes - Louis Armstrong

Messagepar raoul maboul » 19 Mars 2018 00:54

(C'est Boris Vian, sur la photo, derrière Django, non?)

Charles Delaunay plutôt, en tous cas la photo est taguée avec son nom sur le site de Gilles Réa

Merci pour l'anecdote. Bah, il en a scotché d'autres de trompettistes, même si Armstrong c'est le King
http://nepr.net/post/rex-stewart-django ... 0#stream/0
Avatar de l’utilisateur
raoul maboul
 
Messages: 1582
Inscrit le: 06 Fév 2006 23:02
Localisation: st maur

Re: Dark Eyes - Louis Armstrong

Messagepar Groucho » 19 Mars 2018 10:21

Derrière Django c'est Milton "Mezz" Mezzrow le clarinettiste et auteur du livre "La Rage de Vivre". Ni Vian, ni Delaunay bien sûr ne sont sur la photo. Delaunay et Vian étaient d'ailleurs en froid à cette époque avec Panassié qui est à l'origine de ce premier Festival International de Jazz. C'est la fameuse querelle des "raisins secs" modernistes contre les "figues moisies" (trad)... Vian est allé au Festival regrettant que le Bebop ne soit pas présent. Vian cornettiste émule de Bix Beiderbecke aimait le Jazz traditionnel bien sûr mais était résolument progressiste, il aimait le Bebop et les grands orchestre (Ellington en particulier).

Il y a quelque part sur le net (je ne la retrouve pas) une mini interview où Armstrong tient des propos élogieux sur Django mais je pense que son attitude en général est assez proche de l'indifférence (une simple question d'égo sans doute plus que d'esprit critique)

Le film avec Claudine Panassié (fille avenante d'Hugues Panassié fondateur du Hot Club de France) est sympa. Panassié et Armstrong étaient des amis de longue date. Panassié vouait à Armstrong une admiration (le mot est sans doute trop faible) sans limites.
Avatar de l’utilisateur
Groucho
 
Messages: 1098
Inscrit le: 25 Sep 2013 12:02

Re: Dark Eyes - Louis Armstrong

Messagepar raoul maboul » 19 Mars 2018 11:11

Groucho a écrit:Derrière Django c'est Milton "Mezz" Mezzrow le clarinettiste et auteur du livre "La Rage de Vivre".

Pour ma part j'ai capté que la question de Gatsby portait plutôt sur la 1ere photo ou Armstrong agite son mouchoir (Mezzrow est sur la photo ou Grappelly remplit le godet d'Armstrong). Ceci dit il y a aussi un un gars au fond sur la 2eme photo alors...

Groucho a écrit:Il y a quelque part sur le net (je ne la retrouve pas) une mini interview où Armstrong tient des propos élogieux sur Django mais je pense que son attitude en général est assez proche de l'indifférence (une simple question d'égo sans doute plus que d'esprit critique)

Oui, ça semble juste
Avatar de l’utilisateur
raoul maboul
 
Messages: 1582
Inscrit le: 06 Fév 2006 23:02
Localisation: st maur

Re: Dark Eyes - Louis Armstrong

Messagepar Groucho » 19 Mars 2018 12:00

Sur l'autre photo c'est sans doute un journaliste de Jazz-Hot (Bernard Laurence) qui a écrit un article sur cette rencontre lors d'une répétition d'Armstrong avec Edmond Hall en vue de leur concert au Carnegie Hall du 8 février 1947. La photo serait prise le 5 Février 1947 (veille du départ de Django pour la France) au studio "De Haven", 54e Rue, New-York.
Avatar de l’utilisateur
Groucho
 
Messages: 1098
Inscrit le: 25 Sep 2013 12:02

Re: Dark Eyes - Louis Armstrong

Messagepar gatsby » 19 Mars 2018 13:22

Merci Groucho pour ces précisions, et plus haut pour la vidéo de Dark Eyes avec Gillespie, Getz, etc. C'est génial.

Je vais encore certainement dire une bêtise, mais sur la photo où tous trinquent autour de Armstrong (vous remarquerez Nat King Cole à gauche), est-ce que le type debout derrière la dame et qui regarde vers Grappelli n'est pas Renato Carosone?! En tout cas, y a un air!

Image
https://djangoreinhardtdanslapresse.wordpress.com/
Avatar de l’utilisateur
gatsby
 
Messages: 2474
Inscrit le: 07 Jan 2008 08:20

Suivant

Retour vers Blabla généralisé



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)